FOIE GRAS

La préparation au gavage des canards gras

La phase d’élevage dure 80 jours. Au « démarrage », ils sont gardés en bâtiments pendant environ 1 mois.

Ils ont ensuite accès à des espaces extérieurs, leur alimentation est rationnée de façon à préparer leur jabot en alternant grande quantité de nourriture et privation de nourriture.

Pendant cette période, les oiseaux passent entre un tiers et la moitié de leur temps dans des bâtiments fermés.

Préparer les oiseaux au gavage

Après leur premier jour au couvoir où ils sont sexés, les canetons mâles sont transportés vers l’élevage où ils seront préparés au gavage. 

La phase d’élevage est découpée en 3 étapes distinctes en fonction de l’âge des canards : le démarrage, la croissance, le pré-gavage.

Tableau du Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (CIFOG)

Pendant le « démarrage », qui dure entre 3 et 4 semaines, les canards sont maintenus dans des bâtiments clos. Pendant la phase de croissance (4 à 5 semaines) et de préparation au gavage (3 à 5 semaines), les oiseaux sont en « parcours extérieur libre ».

Entre la période de « démarrage » et celle, bien plus pénible, du gavageles canards passent entre un tiers et la moitié de leur courte vie environ dans des bâtiments fermés sans accès à l’extérieur.

Ils sont censés évoluer sur un couvert végétal naturel, ce qui ne correspond pas toujours aux conditions réelles observées (voir la vidéo).

Voici l’exemple des normes pour le cahier des charges label rouge canards à foie gras sud-ouest (plus contraignant que la grande majorité des élevages) :

Dans chaque bâtiment : maximum 3 200 sujets si présents sur toute la durée de l’élevage et 12 800 canards maximum présents simultanément.

  • 15 canards par m2 avant 21 jours d’âge
  • 10 canards par m2 du 22e au 42e jour d’âge
  • 7,5 canards/m2 à partir du 43e jour d’âge
 

Les canards ont accès à un parcours extérieur (5 m2/canard au minimum) à partir du 43e jour.

Enquête dans un élevage  « plein air » de canards gras (2012) 

Leur alimentation est limitée dans le temps ( « rationnement »). Grandes quantités de nourriture et privation sont alternées : l’objectif est de développer l’élasticité du jabot. Les quantités de nourriture augmentent à l’approche de la phase de gavage.