Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
 
→ menu : parcourir le site ←
Les campagnes L214
Enquêtes L214
 

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Actualités

Loi Alimentation : le gouvernement reste sourd aux attentes des Français

A l'Assemblée nationale, en 2e lecture, l’examen du projet de loi issu des États généraux de l’alimentation a conduit une nouvelle fois le gouvernement à s’opposer à toutes les mesures qui auraient pu être favorables aux animaux. Une seule disposition s’est dégagée de la discussion (malgré l'avis défavorable du gouvernement) : l'introduction à titre expérimental d’une alternative végétarienne hebdomadaire dans les cantines.

Procès de l'abattoir de Mauléon-Licharre

Communiqué de presse L214 - Éthique & Animaux

Les 17 et 18 septembre prochains au tribunal de grande instance de Pau se tiendra le procès de l’abattoir de Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques), dont l’association L214 avait révélé les images.

Voir l'enquête

Lire le communiqué de presse

L214 lance la campagne #7900Litres

La production de viande implique un gaspillage massif d'eau. 1kg de protéines d'origine animale nécessite 7900L d'eau contre 4650L pour la même quantité de protéines d'origine végétale (eau de pluie exclue des calculs).
Mesurer votre empreinte en eau en fonction de la fréquence de vos repas contenant de la viande.

Le site #7900Litres

Lire notre communiqué de presse

Nouvelle enquête : la souffrance des poulets Maître Coq

La nouvelle enquête révélée par L214 montre les conditions de vie scandaleuses de plus de 30 000 poulets dans un élevage Maître Coq, marque du groupe Arrivé, filiale de LDC. Cette exploitation sert aussi de lieu de formation pour des étudiants de filières agricoles.
Contrairement à ce qui est affiché par la marque dans ses communications, tous les animaux de cet élevage reçoivent systématiquement et préventivement des antibiotiques directement inclus dans leur alimentation.

Voir notre enquête

Lire notre communiqué de presse

Loi Alimentation : l’Assemblée nationale sous influence des lobbies de l’élevage intensif

Hier, jusque tard dans la nuit, les députés étaient appelés à se prononcer sur l’article 13 du projet de loi issu des États généraux de l’alimentation. Interdiction de l’élevage en cage des poules pondeuses, castration à vif des porcelets, broyage des poussins, contrôle vidéo dans les abattoirs… toutes les mesures en faveur des animaux ont été rejetées. Reste une opération de communication bien orchestrée.

Lire notre communiqué de presse

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info