Poules pondeuses

Abattoir de poules pondeuses

À l’âge de 1 an et 4 mois environ, qu’elles soient issues d’élevages intensifs en cage, d’élevages au sol, d’élevages en plein air ou bio, les poules finissent leurs jours à l’abattoir.

Les poules sont ramassées et entassées dans des caisses. Le ramassage, effectué à grande vitesse par des travailleurs recrutés pour l’occasion, donc souvent inexpérimentés, se fait rarement en douceur. Il occasionne fréquemment des fractures aux pattes, surtout pour les poules qui ont vécu un an en cage.

Le transport vers les abattoirs se fait parfois sur de longues distances pour aller là où le « cours de la poule de réforme » est le plus avantageux, mais elles sont rarement achetées plus de 15 centimes d’euro pièce.

À l’abattoir, elles sont sorties des caisses, suspendues conscientes à des crochets sur une chaîne automatique. Elles sont ensuite plongées dans un bain électrifié, saignées, déplumées, éviscérées puis conditionnées pour la consommation.

L’accrochage, l’étourdissement électrique et la saignée ne sont pas des opérations indolores. Elles occasionnent stress et souffrances à un grand nombre d’oiseaux.

Doublez votre impact

Votre don est doublé :
donnez 1 €, L214 reçoit 2 €* !

* du 17 au 27 juin