Poules pondeuses

Recueillir des poules pondeuses

Vous souhaitez recueillir des poules pondeuses chez vous pour les sortir des élevages. Belle initiative ! Voici quelques astuces et conseils pour que cela se passe le mieux possible.

Où trouver des poules ?

Plusieurs possibilités existent pour recueillir des poules pondeuses. Une des plus courantes est de proposer d’en récupérer auprès d’éleveurs : tous les 18 mois environ, tous les élevages (tous types confondus) sont vidés et les poules destinées aux abattoirs. Tentez de demander sans les acheter ! Il est possible d’identifier ces élevages via les petites annonces publiées dans les journaux locaux et sur internet. En cas de vente d’animaux, attention à ne pas donner trop d’argent, cela alimenterait indirectement le système de l’élevage. Certaines associations proposent à l’adoption des poules de réforme. Souvent, les associations achètent des poules à des éleveurs qui arrêtent leur activité. Elles placent ensuite les animaux chez des particuliers sérieux et soucieux des animaux. Vous pouvez aussi consulter la plateforme adopte1poule.fr sur laquelle des élevages proposent des poules à l’adoption, ou encore la page Facebook « Sauvetage de poules », qui met en relation des personnes qui souhaitent adopter des poules pondeuses de réforme.

Combien « coûte » une poule ?

Il faut savoir que la vie d’une poule de réforme ne coûte pas bien cher dans le monde impitoyable de l’élevage, et payer plus de quelques euros pour une poule pondeuse à un éleveur est un prix déjà très élevé au regard du prix auquel elles sont vendues aux abattoirs (pas plus de quelques dizaines de centimes d’euros par individu).

Comment aménager un poulailler ?

Les poulaillers sont souvent assez chers et n’offrent pas un espace très grand pour les poules. Pour réduire considérablement le prix, vous pouvez le construire vous-même si vous vous sentez une âme de bricoleur.
Cependant, vous pouvez également acheter une cabane de jardin pour enfants. Cela fera un poulailler spacieux et visuellement agréable. Il ne vous restera plus qu’à installer quelques étagères à l’intérieur et à mettre de la paille. La poule dominante dormira tout en haut et les autres s’entasseront sur les étages inférieurs.

Le premier prix d’une cabane de jardin de ce type (voir photo) est d’environ 150 €. Avec un petit aménagement extérieur, votre poulailler vous coûtera moins de 200 €. L’espace grillagé visible sur cet exemple n’est pas suffisant comme seul accès à l’extérieur pour des poules enfermées en permanence.

  • Si le poulailler se trouve en ville dans un jardin bien grillagé, vous pouvez laisser les poules en liberté toute la journée sans aucun problème. Il est préférable de bien fermer le poulailler pour la nuit, ce qui évite aux prédateurs d’y entrer.
  • Si votre poulailler se trouve dans un espace non clos ou proche de la forêt, il est préférable de délimiter un espace avec un grillage. Choisissez-le avec des mailles assez fines (grillage à poules) et d’une hauteur de 1,5 m. Vous devrez prendre bien soin d’enterrer ce grillage dans la terre sur une hauteur de 25 cm au minimum. Cela pour éviter que les renards et autres ne puissent creuser et passer en dessous.

Attention : certains sites internet de vente de produits pour animaux sont des arnaques. Méfiez-vous et vérifiez bien en appelant le site en question et en vérifiant qu’un contact valide existe.

Besoins des poules pondeuses

Les poules ont besoin d’un espace pour se réfugier la nuit. Elles retournent d’ailleurs toutes seules dans leur poulailler à la tombée du jour. Cet espace doit être équipé d’étagères pour qu’elles puissent se percher.
Vous pouvez mettre à leur disposition au sol des seaux et des bassins remplis de paille.

Les poules ont besoin d’intimité pour pondre, et même si elles peuvent pondre toutes ensemble, vous remarquerez vite que si cela est possible, elles iront le faire à tour de rôle dans le poulailler. Il est à noter qu’il peut être difficile d’intégrer de nouveaux membres par la suite à un groupe déjà existant. Elles ont également besoin de pouvoir gratter le sol, ce qu’elles font toute la journée durant. Vous comprendrez ce que veut dire l’expression « nid de poule » en les voyant creuser et se rouler dans la terre pour se nettoyer et se débarrasser des parasites.
Bien sûr, les poules ont besoin d’eau à volonté et d’une alimentation adaptée :
  • Si vos poules ont accès à un espace de verdure, elles vont picorer l’herbe et trouver de quoi manger. Leurs besoins en grain seront donc limités.
  • Si elles restent enfermées dans un espace clos, il faut compter entre 4 et 5 m2 par poule au minimum. Si le sol est en terre sans accès à de la verdure, donnez-leur des épluchures et autres restes végétaux régulièrement. Il vous faut également un abreuvoir bien stable et une mangeoire. Compter 120 à 140 g de grain par poule et par jour en moyenne, en deux fois : 20 g par poule le matin, et le reste en fin d’après-midi.

Idées reçues sur les poules

  • Les poules pondent en moyenne 300 œufs par an. Cependant en fonction de leur âge, du stress ou de la saison (elles pondent plus en été), ce chiffre peut varier.
  • Elles ont en permanence 7 œufs dans leur corps, de la plus petite taille à la plus grosse, la coquille étant le dernier élément formé.
  • Pour aider les poules à former la coquille de leurs œufs, il est conseillé de leur donner des coquilles d’huître et autres coquillages à picorer. Il est préférable de ne pas leur donner les coquilles de leurs œufs, ce n’est pas terrible au niveau des maladies éventuelles (circuit fermé).
  • Si vous n’avez pas de coq, les œufs de vos poules ne seront pas fécondés. Ce qui veut dire que ces œufs ne pourront pas donner de poussins.
  • Les poules sont des animaux sociaux, facilement craintifs et routiniers. En agissant avec calme et douceur, vous pouvez facilement créer des liens particuliers avec vos poules. Elles peuvent se montrer réellement affectueuses avec les humains.
  • Une poule a une espérance de vie d’au moins 10 ans.

Doublez votre impact

Votre don est doublé :
donnez 1 €, L214 reçoit 2 €* !

* du 17 au 27 juin