Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Elevage intensif de poules pondeuses

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

A 18 semaines, 80% des poules pondeuses sont placées dans des cages. Le type d'élevage présenté ici est conforme aux normes de 2012.

Pour reconnaitre les oeufs issus de ces élevages, reportez-vous au code sur l'oeuf ou à l'emballage.

Dans les bâtiments de ponte

De l'extérieur, il est difficile de se rendre compte de la fonction des bâtiments, seuls les silos laissent deviner qu'il y a des animaux à l'intérieur. Les fenêtres sont inexistantes. Ils sont immenses et contiennent des dizaines de milliers de poules pondeuses par bâtiment.

A l'intérieur, les cages sont entassées sur des rangées de plusieurs dizaines de mètres de long et une dizaine de mètres de haut.

Il y a des passerelles et des échelles pour monter voir les cages du haut. Tout est automatisé : le programme de lumière, les avancées des tapis de fientes, la distribution d’eau et de nourriture.

Dans les cages

Dans chaque cage, 15 à 60 poules doivent vivre ensemble dans un espace si restreint qu'il y est difficile d'étendre les ailes et de se déplacer sans déranger les autres. Le sol est grillagé et occasionne des lésions aux pattes.

Les aménagements prévus en 2012 sont largement insuffisants pour satisfaire les besoins des poules (se percher, gratter le sol, construire des nids, s'isoler pour pondre, sans parler de profiter du soleil...). Ces aménagements demandent de gros investissements financiers, autant passer directement au plein air !

Les poules développent souvent des anomalies du comportement : mouvements stéréotypés prolongés, agressivité (voire cannibalisme) envers leurs congénères. Leurs os sont très fragiles à cause du manque de lumière et du manque d'exercice.

Après un an passé à pondre, c'est l'abattoir...

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info