L214
éthique & animaux
Bovins

L’élevage des vaches laitières et des veaux

La France élève environ 3,6 millions de vaches dites « laitières ». Pour produire du lait, une vache doit donner naissance à un petit. Les veaux sont séparés de leurs mères dès la naissance ou dans les 24 heures. Un traumatisme pour les vaches et les veaux, qui s’appellent et cherchent, parfois pendant plusieurs jours.

Les veaux mâles ne peuvent pas produire de lait et sont considérés comme des “sous-produits” : ils sont engraissés dans des systèmes intensifs, en France et souvent à l’étranger, avant d’être abattus pour leur viande, vers l’âge de 5-6 mois.

Les femelles serviront à renouveler le cheptel et deviendront des vaches laitières : elles seront inséminées artificiellement pour donner naissance à des veaux à répétition, jusqu’à épuisement. Sélectionnées génétiquement et alimentées pour produire toujours plus de lait, les vaches produisent 6 700 litres de lait par an : 4 fois les besoins en lait d’un veau ! Une telle productivité s’accompagne souvent de boiteries et d’inflammation des mamelles, et signifie une courte vie.

Lorsqu’elles ne produisent plus suffisamment, ou qu’elles tombent enceintes plus difficilement, les vaches sont « réformées », c’est-à-dire envoyées à l’abattoir. À l’âge de 8 ans, alors qu’elles ont une espérance de vie de 20 ans.

Un verre de lait ne paraît plus du tout inoffensif quand on connaît son histoire.

Doublez votre impact

Votre don est doublé :
donnez 1 €, L214 reçoit 2 €* !

* du 17 au 27 juin