Dans l’industrie de la viande, du lait, des œufs ou encore des poissons, savez-vous à quel âge les animaux quittent les élevages pour être tués ? 

Et sait-on jusqu’à quel âge ils auraient pu vivre si leur existence n’avait pas brutalement été écourtée ?

À quel âge les animaux d’élevage sont-ils tués ?

Cochons (viande)
espérance de vie
15 à 20 ans
âge d’abattage
6 mois50

Truies (reproductrices)
espérance de vie
15 à 20 ans
âge d’abattage
3 ans51

Moutons (viande)
espérance de vie
10 à 12 ans
âge d’abattage
agneaux 1 à 10 mois52

lapins (viande)
espérance de vie
9 ans
âge d’abattage
73 jours53

Veaux (viande)
espérance de vie
20 ans
âge d’abattage
6 mois54

Vaches (lait)
espérance de vie
20 ans
âge d’abattage
6 mois55

Poules (œufs)
espérance de vie
8 ans
âge d’abattage
17 mois56

Poussins (mâles de pondeuses)

espérance de vie
8 ans
âge d’abattage
1 jour57

Poulets (viande)
espérance de vie 
8 ans
âge d’abattage 
35 jours58

Dindes (viande)
espérance de vie 
10 ans
âge d’abattage 
84 jours femelles,
128 jours mâles
59

Chèvres (lait) 
espérance de vie 
15 à 18 ans
âge d’abattage 
4 ans60

Canards (viande)
espérance de vie 
15 à 20 ans
âge d’abattage 
68 jours femelles,
82 jours mâles
61

Canards (foie gras)
espérance de vie
15 à 20 ans
âge d’abattage
83 jours62

Pintades
espérance de vie
15 à 20 ans
âge d’abattage
76 jours63

Cailles (œufs)
espérance de vie
5 ans
âge d’abattage
6 mois64

Cailles (viande)
espérance de vie
5 ans
âge d’abattage
35 jours65

Truites
espérance de vie
7 à 20 ans
âge d’abattage
10 à 30 mois66

Grâce aux refuges, on peut estimer jusqu’à quel âge les animaux d’élevage pourraient vivre

Ils s’appellent Heston, Huguette, Roméo, Margueritte, Freddy ou encore Mirabelle. Sans eux et leurs bienfaiteurs, on ne saurait pas jusqu’à quel âge peuvent vivre les animaux d’élevage, quand on les laisse en paix.

Parce que des humains généreux leur ont offert un toit et des conditions de vie respectueuses de leurs besoins, on sait qu’ils peuvent vivre jusqu’à 5, 10, 20 ans selon les espèces. 

Suffisamment longtemps en tout cas pour exprimer des comportements complexes, des tempéraments qui leur sont propres, développer des liens d’attachement…, parfois même, de l’amour. 

En somme, tout ce dont l’industrie agroalimentaire les prive, avec force cages, enfermement, mutilations, abattage précoce.

Grâce aux refuges, les animaux existent. Ils peuvent mener une vie qui va bien au-delà du court laps de temps morne et ponctué de traumatismes que leur inflige l’industrie de la viande, du poisson, des œufs et des produits laitiers.

En apprendre plus sur les refuges

Sources

50. IFIP (Institut du porc). GTE : Évolution des résultats moyens nationaux – naisseurs-engraisseurs, de 1976 à 2015, 3 p. (p. 3).

51. IFIP. GTTT : Évolution des résultats moyens nationaux de 1970 à 2015.

52. Agneaux de lait : Arranz J. M., Le Henaff M., 2016. « Agneaux de lait : effet de l’âge à l’abattage », Viande et produits carnés.
Agneaux d’herbe : Inn’Ovin, 2017. L’Élevage et la finition des agneaux, 24 p. (p. 15, p. 17).

53. ITAVI, 2016. L’Élevage de lapins de chair en France – résultats technico-économiques 2015, 6 p. (p. 2).