La souffrance

des poulets duc

Partager sur facebook
Partager

Stop à l’élevage intensif des poulets

Les poulets vivent un enfer

Réalisée en avril 2019, l’enquête dévoile les conditions de vie des poulets dans deux élevages distincts sous contrat avec la marque DUC. L’un des élevages se trouve dans l’Aube, l’autre dans l’Yonne, tout près du siège social de DUC à Chailley. Les poulets sont entassés par dizaines de milliers dans des bâtiments fermés sans fenêtres.

Dans l’élevage de l’Yonne, les poulets sont ramassés par une machine, une sorte de moissonneuse à poulets. Aspirés sur des tapis roulants, les poulets sont ensuite propulsés et entassés dans des caisses de transport. Lorsqu’elles sont surchargées, les employés attrapent les poulets par les pattes et les jettent brutalement à terre.

La marque Duc

Poids lourd de l'agroalimentaire, DUC abat plus de 500 000 poulets chaque semaine.

Entassement et enfermement

Les animaux sont entassés dans des bâtiments sans fenêtres. Ils n’auront jamais vu la lumière du jour.

Agonie

Sélectionnés pour grossir vite, beaucoup de poulets souffrent de troubles respiratoires.

Malformations

Des poulets souffrent de graves malformations, ils ressentent des douleurs au moindre de leur déplacement. Ils ne reçoivent aucun soin.

Mortalité

Beaucoup ne survivent pas à ces traitements et meurent dans l'élevage.

Ramassage brutal

Les poulets sont ramassés par une moissonneuse. Avalés par la machine, ils sont ensuite propulsés dans des caisses de transport.

En France, tous les ans, 800 millions de poulets sont élevés pour finir dans les assiettes. 83 % sont détenus en élevage intensif.

  • DensitéS élevées
  • Enfermement à vie
  • Conditions de détention insalubres
  • Les oiseaux sont ramassés et envoyés à l’abattoir.
L’espérance de vie d’un poulet est pourtant d’une dizaine d’années. Parce que les poulets sont des êtres sensibles et intelligents, L214 a lancé une grande campagne de sensibilisation intitulée
« 800 millions – Poulets d’origine exploitée »
0 %
des Français sont contre les élevages intensifs de poulets 1
0 %
des Français sont prêts à remplacer une partie de leur consommation de viande de poulet par des alternatives2

SigneZ le manifeste

CONTRE L'ÉLEVAGE INTENSIF

Déjà  signatures !

    Merci d'avoir signé la pétition !

    Chaque année, près de 800 millions de poulets sont tués dans les abattoirs en France. 83 % d’entre eux sont élevés de manière intensive. Entassés dans des bâtiments fermés jusqu’à 22 par m², sélectionnés génétiquement pour grossir rapidement… les poulets souffrent. Problèmes cardiaques et respiratoires, boiteries, fractures, brûlures… de tels traitements pour les animaux, nous n’en voulons plus.

     

    En tant que consommateurs déterminés à mettre de l’éthique dans nos assiettes, nous refusons d’acheter de la viande de poulet issue d’élevages intensifs et nous nous engageons à diminuer ou à supprimer notre consommation de viande, à l’origine de ce système cruel pour les animaux.

     

    En tant que citoyens soucieux des animaux, nous agissons pour lutter contre l’élevage intensif et nous demandons à nos élus de prendre sérieusement en compte les intérêts des animaux dans leurs politiques publiques.

     

    En tant que restaurateurs, responsables des achats ou cuisiniers en restauration collective privée ou publique, nous nous engageons à exclure à terme tout produit issu d’élevages intensifs de nos approvisionnements et à favoriser les alternatives végétales.

     

    En tant que personnalités publiques sincèrement préoccupées par le sort réservé aux animaux d’élevage, nous nous engageons à mettre notre notoriété à leur service en nous engageant publiquement au moins contre les pires formes d’élevage.

     

    En tant que dirigeants d’entreprises de l’agroalimentaire ou directeur d’enseigne de la grande distribution désireux d’adopter une stratégie d’entreprise éthique, nous impulsons une politique proactive visant à diminuer la part des produits issus d’élevages intensifs dans nos approvisionnements et à développer les alternatives végétales.

     

    En tant qu’élus à l’écoute des attentes sociétales vers une plus grande prise en compte des animaux, nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour améliorer leurs conditions d’élevage, de transport et d’abattage au sein des politiques publiques et d’œuvrer au développement des alternatives végétales.

     

     

    Merci !

    Partagez cette enquête pour lui donner le maximum d’impact

    Partager sur facebook
    Partager

    Soutenez le travail d’enquête de L214

    Un accompagnement gratuit
    de 21 jours pour végétaliser
    et colorer vos menus !

      Merci de vous être inscrit au Veggie Challenge !

      Alternatives végétales

      Savoureuses, bluffantes, sous forme d’émincés, de nuggets, d’escalopes ou de cordons bleus, ces alternatives vegan ravissent les palais.

      Actualités

      29.05.2019

      L214 révèle les images d’une enquête menée dans deux élevages sous contrat avec le groupe DUC.
      Voir et télécharger le dossier sur l’élevage des poulets en France.
      → Lire le communiqué de presse.

      Logo L214

      L214 souhaite que notre société reconnaisse que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition et que leurs intérêts méritent notre considération.