Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Auchan ne vendra plus d'œufs de poules en cage

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Le 12/04/2017

Engagements en cascade de l'industrie agroalimentaire

Le groupe Auchan Retail France a annoncé qu'il ne vendra plus d'œufs de poules élevées en cage dans ses magasins en France. L'enseigne s'est engagée à supprimer les œufs de poules élevées en cage de sa marque propre d'ici 2022, et de l'ensemble du rayon œufs d'ici 2025.

Ces décisions font suite aux échanges de l'enseigne avec L214 et The Humane League, représentant une coalition d'associations de défense animale, Open Wing Alliance, dont l'objectif est de mettre fin à l'élevage en cage des animaux.

La démarche de progrès d'Auchan s'inscrit dans un mouvement initié il y a tout juste un an par l'engagement de Monoprix, suivi en peu de temps par la quasi-totalité des enseignes de la grande distribution.

Mis à part le groupe Système U, qui n'a engagé que sa marque de distributeur, l'ensemble des principaux acteurs de la grande distribution a désormais annoncé son engagement à mettre fin à la vente d'œufs de batterie, toutes marques confondues.

L214 se réjouit de cette prise de position massive et inédite du secteur agroalimentaire contre un système d'élevage en raison des souffrances engendrées par celui-ci. Cette évolution du marché, qui touche autant le secteur hôtelier (Accor, Intercontinental), la restauration collective (Sodexo, Elior, Compass, etc.) que les fabricants de produits élaborés (Amora, Mondelez, Barilla, etc.), annonce la fin programmée de l'élevage des poules en cage en France.

→ Voir la liste des entreprises engagées

Pour Brigitte Gothière, porte-parole de L214, "Une page est en train de se tourner. La grande distribution et l'industrie agroalimentaire ont fini par prendre conscience de leur responsabilité vis-à-vis de la condition des animaux, et font à présent massivement le choix d'abandonner les œufs de batterie. S'il reste beaucoup à faire, nous avons désormais la certitude que l'élevage des poules en cage est voué à disparaître."

Contacts presse

68% de poules en cages en France, un chiffre appelé à chuter

En France, 68% des poules sont aujourd’hui maintenues dans des cages, n’ayant chacune pour surface disponible que l’équivalent d’une feuille de papier A4. De nombreuses études scientifiques ont mis en évidence les sévères privations comportementales et la souffrance associées à ce mode d’élevage. Ce chiffre devrait chuter dans les années à venir suite aux engagements des entreprises du secteur alimentaire.

Au cours des dernières années, L214 a révélé plusieurs enquêtes montrant les conditions de vie des poules dans les élevages en cage en France. La dernière vidéo de l’association sur le sujet montrait, en mai 2016, l’état déplorable de 200 000 poules dans un élevage approvisionnant plusieurs enseignes de la grande distribution sous la marque Matines. Sous la pression de l'opinion publique, Matines a procédé au retrait de 2 millions d’œufs des rayons de supermarchés.

→ Voir la vidéo d'enquête (Matines)

→ Banque d'images L214 libres d'utilisation

90 % des Français pour l'interdiction de l'élevage en cage

Selon un sondage OpinionWay réalisé en septembre 2014, 84 % des Français approuveraient que les supermarchés cessent de vendre des œufs de poules élevées en cage. 90 % des sondés se montrent favorables à l’interdiction de l’élevage en cage des poules pondeuses.

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info