Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Abattage rituel : Nicolas Sarkozy ment sur les chiffres

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Communiqué de presse du 24 février 2012

Ce mardi à Rungis, Nicolas Sarkozy a tenu des propos fantaisistes et trompeurs sur la quantité de viande halal ou casher commercialisée et consommée en Ile-de-France. De plus, il a oublié la promesse faite en 2006 sur la généralisation de l'étourdissement des animaux dans les abattoirs. Si Marine Le Pen est une amie des animaux opportuniste et sélective, Nicolas Sarkozy démontre une fois de plus son indifférence au sort des bêtes.

Faux !

« Sur les 200 000 tonnes de viande qui sont consommées en Ile-de-France, il y en a 2,5% qui sont de la viande casher et de la viande halal. Est-ce que vraiment ça vaut le coup de faire une polémique pour cela ? ».

La vidéo

Faux : le pourcentage avancé par Nicolas Sarkozy correspond à la part de la viande issue des abattoirs d'Ile-de-France, sur le total de la viande consommée dans cette région, et non à la part de viande halal ou casher distribuée en Île-de-France. Par ses propos, il laisse entendre que les 97,5% restants, soit toute la viande issue des abattoirs de province ou d'ailleurs fournissant le marché d'Ile-de-France, proviendrait d'un abattage conventionnel. Autrement dit, Nicolas Sarkozy sous-entend que seuls les abattoirs franciliens pratiquent l'abattage rituel.

Cette affirmation est mensongère, puisque l'abattage rituel est pratiqué dans de nombreux abattoirs de France, et pas seulement en Île-de-France.

Une enquête réalisée par l'OABA dans 225 abattoirs français en 2006 permettait d'estimer que 28% des gros bovins, 43% des veaux, et 62% des ovins, sont abattus en France selon un rituel. Seuls 7 à 12% de ces animaux abattus rituellement bénéficieraient d'un étourdissement. Des données provenant du Ministère de l'Agriculture estiment à 12% des bovins, 13% des veaux, et 49% des ovins-caprins la part des animaux soumis à l’abattage rituel pour l'année 2007.

→ En savoir plus sur l'abattage rituel

Promesse non tenue

Les propos tenus mardi par Nicolas Sarkozy n'ont plus rien à voir avec ceux qu'il tenait lors de sa précédente campagne présidentielle, le 22 décembre 2006 : « Je veux, maintenant, que les abattoirs halal s'engagent, concrètement et rapidement, dans la voie d'une généralisation de l'étourdissement préalable. »

Pire, le gouvernement s'était fermement opposé à la proposition d'informer les consommateurs sur les modes d'abattage, alors qu'une réglementation sur son étiquetage était envisagée au Parlement européen. Cette réglementation européenne n'a finalement jamais vu le jour1.

→ Voir une vidéo d'abattage, avec et sans étourdissement

(1) En septembre 2009, le Ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux avait annoncé à la communauté juive : « Aujourd’hui, alors qu’un vote au Parlement européen pourrait remettre ce travail en question en imposant un étiquetage discriminant pour l’abattage rituel, nous restons particulièrement vigilants. Vous pouvez compter sur ma mobilisation et celle des députés français au Parlement européen pour que le projet n’aboutisse pas. »

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info