Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Porcelets

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

De la naissance au sevrage : castration, coupe des queues, coupe des dents

Les porcelets naissent dans les cages de maternité. Les contacts avec leur mère sont limités par la configuration des lieux qui empêche la mère de bouger.

porcelets

Les porcelets sont rapidement sevrés. En France, en 2008, ils étaient sevrés en moyenne à 24,5 jours.
La réglementation impose de ne pas les sevrer avant 28 jours tout en posant une dérogation à 21 jours dont nombre d'éleveurs se saisissent. Pour comparaison, l'âge naturel de sevrage des porcelets se situe vers 3 ou 4 mois.

Dans leur première semaine de vie, ils subissent le meulage ou la coupe des dents et la coupe de leur queue, sans anesthésie. Cela permet de maintenir les animaux dans un environnement nu et surpeuplé tout en évitant de remettre en question la promiscuité qui engendre des comportements agressif ou le mâchouillement des queues. Bien qu'interdites si exécutées de façon routinière, ces opérations douloureuses sont quasi systématiques en France.

La majorité des porcelets mâles sont aussi castrés à vif, ceci pour éviter au consommateur un risque minime d'odeur dans la viande.

Euthanasie en élevage

Pour les porcelets chétifs, considérés comme non viables, la mise à mort par assommage contre un mur ou à l'aide d'une masse, bien qu'illégale et douloureuse, est couramment pratiquée.

Post-sevrage

Après le sevrage, les porcelets passent 5 semaines dans une salle de "post sevrage" où ils s'habituent progressivement à l'alimentation non lactée imposée. Ils sont toujours sur un sol de caillebotis (sol dur ajouré pour laisser tomber les déjections dans une fosse située dessous), et dans un environnement presque nu.

porcelets

Engraissement

L'engraissement dure 4 à 5 mois, toujours sur caillebotis. La législation impose la présence de matériaux manipulables dans les cases, comme de la paille, du foin, de la sciure etc..., mais cet enrichissement du milieu est la plupart du temps absent ou substitué par de simples chaînes métalliques suspendues.

Mortalité élevée

20% des porcs meurent entre la naissance et l’âge de départ pour l'abattoir.


porcelets

Les porcs consomment 37% des antibiotiques vétérinaires vendus en France. Avec les "volailles" et les lapins, ce sont les animaux les plus exposés aux antibiotiques.
source Anses, Suivi des ventes de médicaments vétérinaires contenant des antibiotiques en France en 2012

Abattage

Les cochons sont des animaux très sensibles au stress, notamment durant le transport. Parfois véhiculés sur de longues distances vers les abattoirs, certains d'entre eux meurent dans les camions.
A l'abattoir, ils sont souvent étourdis par choc électrique avant d'être suspendus puis saignés.
25 millions de porcs sont ainsi tués chaque année en France.

abattoir cochons
Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info