VIE DE MISère

pour des poulets
en Auvergne

Partager sur facebook
Partager

Stop à l’élevage intensif des poulets

Une vie misérable

Ces images ont été tournées en avril 2019 dans un élevage standard de poulets, à Solignat, dans le Puy-de-Dôme, en Auvergne. Les poulets sont entassés par dizaines de milliers dans deux bâtiments fermés sans accès à l’extérieur.

Sélectionnés génétiquement pour produire un maximum de chair, le plus vite possible, les poulets ont de graves et nombreux problèmes de santé.  Au 35e jour, ils sont ensuite ramassés par les pattes, sans ménagement, mis dans des caisses de transport et envoyés à l’abattoir.

Entassement et enfermement

Entassés à 22 par m2, les poulets grandissent serrés les uns contre les autres, sans jamais sortir.

Boiteries

Grossissant très vite, leur corps se fragilise. Beaucoup de poulets sont fortement boiteux et ne peuvent plus se déplacer.

Blessures

Les conditions de vie insalubres causent aux poulets blessures et maladies.

Brûlures

La litière sale dégage de l’ammoniac et cause des brûlures et des troubles respiratoires.

Mortalité en Élevage

Des centaines de poulets succombent pendant la durée de l’élevage. Les vivants côtoient les morts.

Ramassage brutal

Brutalement ramassés par les pattes. Les poulets souffrent de fractures et luxations.

En France, tous les ans, 800 millions de poulets sont élevés pour finir dans les assiettes. 83 % sont détenus en élevage intensif.

  • Enfermement à vie
  • DensitéS élevéeS (22 poulets / m²)
  • Conditions de détention insalubres
  • programmes d’antibiotiques après 35 jours
  • Les oiseaux sont ramassés et envoyés à l’abattoir.
L’espérance de vie d’un poulet est pourtant d’une dizaine d’années. Parce que les poulets sont des êtres sensibles et intelligents, L214 a lancé une grande campagne de sensibilisation intitulée « 800 millions – Poulets d’origine exploitée »
0 %
des Français sont contre les élevages intensifs de poulets 1
0 %
des Français sont prêts à remplacer une partie de leur consommation de viande de poulet par des alternatives2

SigneZ l'Appel

CONTRE L'ÉLEVAGE INTENSIF

Déjà  signatures !

    Merci d'avoir signé la pétition !

    Nous, citoyennes, citoyens, organisations, conscients des enjeux éthiques, environnementaux, sanitaires et sociaux, ne voulons plus des élevages intensifs et industriels qui confinent les animaux dans des bâtiments fermés, dans des cages, dans des bassins en béton, les forçant à vivre dans des conditions de promiscuité extrêmes.

     

    Nous ne voulons plus d’élevages intensifs non respectueux de l’environnement, fortement émetteurs de gaz à effet de serre, producteurs d’algues vertes et de pluies acides.

    Nous ne voulons plus d’élevages intensifs destructeurs de la biodiversité, acteurs de la déforestation.

    Nous ne voulons plus de ce système, soutenu par l’argent public, ennemi de l’intérêt général. Un système qui impose des conditions de travail éprouvantes, aliénantes et risquées, où les agriculteurs se suicident davantage que dans toute autre catégorie socioprofessionnelle.

    Nous ne voulons plus des élevages intensifs qui favorisent l’antibiorésistance et l’émergence de nouveaux agents pathogènes extrêmement dangereux.

    Nous ne voulons plus d’un système spéculatif créant des déséquilibres sociaux et économiques dans de nombreuses régions du monde.

    Nous ne voulons plus d’un modèle alimentaire fortement carné et lacté qui sous-tend ces modes de production et qui met en danger notre santé.

    Élus, responsables politiques, nous n’en pouvons plus, au mieux de votre immobilisme, au pire – et plus souvent – de votre soutien actif au lobby de l’élevage intensif.

    L’urgence éthique, climatique, environnementale, sanitaire et sociale impose d’engager notre pays dans une transition agricole et alimentaire : nous devons nous diriger rapidement vers une consommation essentiellement végétale, durable, saine, respectueuse de l’environnement, des animaux et des humains.

    Aujourd’hui nous voulons des actes, des mesures fortes et concrètes pour sortir de l’impasse.

    NOUS EXIGEONS :

    un moratoire immédiat sur l’élevage intensif et l’interdiction de nouvelles constructions destinées à élever des animaux sans accès au plein air ;

    un plan concret de sortie de l’élevage intensif, avec accompagnement des personnes qui en dépendent aujourd’hui vers des productions alternatives ;

    une végétalisation d’ampleur de l’alimentation en restauration collective publique ou privée.

    Élus, responsables politiques,
    serez-vous au rendez-vous ?

    Merci !

    Partagez cette enquête pour lui donner le maximum d’impact
    Partager sur facebook
    Partager

    Un accompagnement gratuit
    de 21 jours pour végétaliser
    et colorer vos menus !

      Merci de vous être inscrit au Veggie Challenge !

      Alternatives végétales

      Savoureuses, bluffantes, sous forme d’émincés, de nuggets, d’escalopes ou de cordons bleus, ces alternatives vegan ravissent les palais.

      Actualités

      09.05.2019
      Sortie d’enquête d’un élevage standard à Solignat dans le Puy-de-Dôme, en Auvergne.
      Voir et télécharger le dossier sur l’élevage des poulets en France. Lire le communiqué de presse.

      Logo L214

      L214 souhaite que notre société reconnaisse que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition et que leurs intérêts méritent notre considération.