→ visiter d'autres abattoirs

Abattoir Made in France - Pezenas et Mecantour

Logo de L214 - Ethique & Animaux

Treuil tirant des chevaux, chocs électriques pour les cochons, corde immobilisant des veaux, égorgement à vif pour des moutons et des bovins. Matériel défectueux, actes de maltraitance, violations de la réglementation.

Ces images proviennent des abattoirs de Pézenas (34) et du Mercantour (06).

Elles "dévoilent encore une fois la cruauté des hommes envers les animaux" souligne Rémi Gaillard.

Il ne tient qu'à nous de faire cesser le massacre. Engageons le changement.

A l'abattoir de Pézenas

Photo d'un agneau frappé avec le matériel d'accrochage - Mauléon
Les chevaux sont étourdis : une tige perfore leur crâne et endommage leur cerveau. Les ratés sont fréquents.
Photo d'agneaux conscients sur la chaîne d'abattage - Mauléon
Les cochons sont étourdis par choc électrique : la pince utilisée n'est pas adaptée, les chocs électriques inefficaces se succèdent.
Photo d'un agneau écartelé sur le poste d'étourdissement - Mauléon
En abattage rituel halal, les moutons sont égorgés dans le restrainer. Ils sont suspendus alors qu'ils sont encore conscients.

A l'abattoir du Mercantour

Photo d'un bovin coincé dans un box de conten tion avant d'être étourdi - Le Vigan
Les veaux sont immobilisés dans un piège inadapté. Les ratés d'étourdissement sont fréquents.
Photo d'un mouton humilié par un employé - Le Vigan
Retour au Moyen-Âge : une corde est utilisée pour l'immobilisation des veaux pour l'abattage rituel halal.
Photo de veaux saignés par cisaillement - Mauléon
Les moutons sont suspendus encore conscients après avoir été égorgés en abattage rituel halal.
En savoir plus : lire notre communiqué de presse

PEZENAS / MERCANTOUR

Actus

29 juin 2016 : L214 rend publiques les images provenant des abattoirs de Pézenas et du Mercantour.

SIGNEZ LA PÉTITION

Pour un choix végétarien ou vegan dans la restauration collective

Monsieur le Premier ministre,

Chaque année, en France, plus d’un milliard d’animaux sont tués dans les abattoirs. Les enquêtes révélées ces derniers mois par L214 ont levé le voile sur ces tueries qui se passent généralement à l’abri des regards. Elles ont inspiré horreur et indignation.

Nous, signataires, demandons le choix quotidien d’un menu au minimum végétarien, au mieux vegan, dans toute la restauration collective publique.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de notre très haute considération.

Lire le texte complet...
Validation de la signature

    Cette pétition est gérée par Change.org. En signant, vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de Change.org.

    Merci !

    Partagez cette enquête pour lui donner le maximum d'impact :

    Partager   Twitter

    ET DANS LES AUTRES ABATTOIRS ?

    L214 enquête depuis 2008 sur les élevages et les abattoirs français. Au plus près des animaux, l'association documente leurs conditions de vie et de mise à mort. À chacune de ses enquêtes, L214 témoigne de pratiques d'une cruauté routinière révoltantes pour la majorité d'entre nous. Une chose est sûre : les animaux tiennent à la vie et rien ne justifie le traitement qui leur est fait.

    L214 souhaite que notre société en arrive à reconnaître que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition, et ne permette plus qu’ils soient utilisés comme tels. Ils sont eux aussi des habitants de cette planète et leurs intérêts méritent considération. Découvrir L214
    L214