Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

L’élevage intensif favorise la présence de salmonelles

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Elevages intensifs poulets bactériesMonique Eloit, directrice générale adjointe de l'OIE (Organisation mondiale de la santé animale) affirme à propos de l'étude de l'EFSA sur la présence de campylobacter et de salmonelles dans les poulets (1), que "la concentration d'animaux dans les élevages industriels n'a pas d'impact sur la contamination" (2). Pourtant, la corrélation entre la présence de salmonelles et la taille des exploitations a été clairement établie par l'EFSA et par des chercheurs de l’AFSSA.
Les lacunes de Monique Eloit, précédemment chef des services vétérinaires français, sont troublantes. L'élevage français de poulets est à 80% intensif. L'empressement à mettre hors de cause un mode de production économiquement hégémonique ne peut que rendre suspicieux sur la capacité des institutions à protéger la santé publique.

Corrélation entre présence de salmonelles et taille de l'élevage

Un rapport de l'EFSA de 2007 concernant la prévalence de salmonelles dans les exploitation de poules pondeuses (3) établit que :
"La production en cage a été associée à un risque d’infection plus élevé que pour les autres modes de production. Cependant, par rapport aux autres modes d’élevage, la production en cage était associée à des troupeaux de plus grande taille. En moyenne, les troupeaux biologiques étaient les plus petits, tandis que ceux élevés au sol ou en plein air étaient de taille faible à moyenne. Par conséquent, le mode d’élevage en cage ainsi qu'une taille de troupeau plus importante étaient associés à un risque supérieur d’infection. Il n’a toutefois pas été possible de déterminer lequel de ces deux facteurs était un véritable facteur de risque de positivité."

Une communication de scientifiques de l'AFSSA sur l'évolution des risques sanitaires liés aux campylobacter et salmonelles (4) indique quant à elle que :
"... le mode d’élevage (cage/sol) et la taille des exploitations restent parmi les facteurs de risque essentiels en poules pondeuses..."

Une analyse de l'EFSA de 2008 sur la prévalence de Salmonella dans les troupeaux de dindes dans l’UE (5) précise que :
"Le risque d’infection à Salmonella augmentait parallèlement à l’augmentation des dindes dans l’exploitation."

La réduction de la taille des élevages : un sujet tabou

La réduction de la taille des élevages, qui s'accorde avec l'encouragement d'une baisse de la consommation de viande, est taboue en France. Pourtant, l'impact de la surconsommation de viande sur l'environnement, la sous-alimentation humaine, les risques sanitaires et la souffrance animale est aujourd'hui incontestable (6).
Il est fort regrettable de constater que des intérêts économiques priment sur l'intérêt général, même au sein d'une institution intergouvernementale comme l'OIE.


  1. "Analysis of the baseline survey on the prevalence of Campylobacter in broiler batches and of Campylobacter and Salmonella on broiler carcasses in the EU", EFSA, 2008
    extraits : "La bactérie Campylobacter a été détectée dans les intestins de 71% des poulets en moyenne, ce qui indique qu’ils étaient déjà infectés lorsqu’ils étaient vivants, et sur 76% des carcasses analysées." Quant à la présence de Salmonella, "15,7 % des carcasses examinées étaient contaminées".
    http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/zoonoses100317.htm
  2. Dépêche AFP du 19 mars reprise notamment sur le site des Echos
    http://tinyurl.com/yjn2cjv
  3. "Rapport du groupe de travail sur la collecte de données relatives aux zoonoses concernant l'analyse de l'étude de référence sur la prévalence de Salmonella dans les exploitations de poules pondeuses Gallus gallus ", EFSA, 20 février 2007.
    http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/97r.htm
  4. Salvat G., Chemaly M., Denis M., Robinault C., Huneau A., Le Bouquin S., Michel V., Fravalo P., "Evolution des risques sanitaires : campylobacter et salmonelles", 12e Journées des " Sciences du Muscle et technologie des viandes", 8 et 9 octobre 2008, Tours, p.198.
    http://tinyurl.com/ycqwppz
  5. "Analyse de l’étude de référence sur la prévalence de Salmonella dans les troupeaux de dindes dans l’UE, en 2006-2007", EFSA, 10 octobre 2008.
    http://www.efsa.europa.eu/fr/scdocs/scdoc/198r.htm
  6. Cf. https://www.viande.info

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info