Fact Checking : Valérie Pécresse s’est bien engagée sur la charte de L214 en juin 2021

Le 14/01/2022

Et a même ajouté : « Je me tiens à votre disposition pour dialoguer, échanger et pour vous écouter, comme nous l'avons déjà fait »



Jeudi 13 janvier 2022 à Villers-le-Lac, lors d’une conférence de presse intitulée « La fierté agricole retrouvée », la candidate à l’élection présidentielle Valérie Pécresse déclarait « Pour nier la sincérité de mon engagement en faveur de l’élevage, mes adversaires ont fait courir la rumeur que j’aurais signé la Charte de l’association L214 J'ai répondu à d'innombrables questionnaires pendant la campagne des régionales. Mais je le dis ici tout à fait clairement : la seule charte que j'ai signée pendant les régionales c'est la charte des agriculteurs d'Île-de-France. ».

Déclaration de Valérie Pécresse

Et pourtant… Madame Pécresse, en tant que candidate aux élections régionales, s’est engagée sur 13 mesures de la charte de L214 « Une région pour les animaux », le 18 juin 2021, l’avant veille du 1er tour. L’équipe de campagne de Valérie Pécresse avait retourné à l'association la charte datée à la main et cochée de 13 mesures sur les 25 proposées, accompagnée d’un courrier signé par la candidate à la présidence de la région Île-de-France dans lequel elle précisait « Sur tous ces sujets, je me tiens à votre disposition pour dialoguer, échanger et pour vous écouter, comme nous l'avons déjà fait avec les équipes franciliennes des militants de L214 Vous pouvez compter sur mon engagement personnel et sur ma volonté inlassable pour continuer d’y travailler activement avec vous tous. »

Courrier de Valérie Pécresse à L214

→ Voir la charte « Une région pour les animaux » et le courrier signé de Valérie Pécresse adressés à L214 le 18 juin 2021

→ Voir les 13 engagements de Valérie Pécresse sur la charte L214

Par ailleurs, le dimanche 12 décembre 2021, dans l’émission Dimanche en politique, la candidate à l’élection présidentielle indiquait aux journalistes, Astrid de Villaines et Francis Letellier, lui demandant si elle travaillerait avec l’association L214 : « Bien écoutez ça m'a beaucoup été reproché mais j'ai répondu au questionnaire de L214 quand je me suis présentée à la présidence de la région Île-de-France. Je leur ai dit que je soutiendrai l'existence de la chasse, je ne serai pas pour l'interdiction de la chasse. Mais je leur ai dit que j'étais prête à m'engager à ce qu'il y ait un vrai contrôle, notamment sur les abattoirs... pour vérifier que le bien-être animal ait été respecté. »

Réponse de L214 à Valérie Pécresse

Pour Brigitte Gothière, confondatrice de L214 : « Nous sommes surpris par les propos de Valérie Pécresse. Alors que 84% des français jugent la cause animale importante et que 47% déclarent que les propositions des candidats en matière de protection animale pourraient influencer leur vote lors de l'élection présidentielle, que s’est-il passé ces dernières semaines pour que la candidate revienne sur ses engagements et sa volonté affirmée de continuer à travailler avec L214 au point de les nier ?

Dialoguer, échanger et écouter toutes les parties prenantes : n’est-ce pas ce qui est attendu d’une cheffe d’État ?
Côté L214, nous continuerons de prôner le dialogue pour que cessent les pratiques qui causent d’intenses souffrances aux animaux, sans oublier les personnes vivant aujourd’hui de l’exploitation animale.
La sortie de l’élevage intensif, la transition alimentaire, notre rapport aux animaux sont autant de sujets qui méritent un débat public franc et ouvert à la croisée d’enjeux éthiques, environnementaux, sanitaires et sociaux. Des enjeux clairement présidentiels.
 »

Contacts presse 
Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info