Pas de fermeture définitive ni de retrait des canards

Mise à jour du 22/08/2020

Les services de l’Etat, constatant « d’autres non-conformités au plan sanitaire et en matière de protection animale », ont fermé temporairement l’ensemble des exploitations du propriétaire de l’élevage. Les services vétérinaires ont « organisé la prise en charge des canards restant sur l'exploitation » (voir le tweet du ministre de l'Agriculture).

L214 maintient sa pétition en ligne demandant la fermeture définitive de l'exploitation ainsi qu'un audit général des élevages de reproducteurs et des couvoirs de la filière foie gras.

Le 20/08/2020

Suite à l'enquête de L214 dans un élevage de canards reproducteurs de la filière foie gras, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques vient d'annoncer « le rétablissement de la situation sanitaire et la suspension immédiate de l'activité du bâtiment mis en cause ».

Dans son communiqué de presse, la préfecture annonce : « plusieurs décisions ont été prises pour préserver le bien-être animal sur le site » et « les canards sont évacués dès maintenant de leur bâtiment pour les mettre à l'abri ». Les canards ont simplement été transférés dans un autre bâtiment de l'exploitation.

Pour Brigitte Gothière, porte-parole de L214 : « En quoi ces mesures permettent-elles de « mettre à l’abri » les animaux ? Est-il acceptable de laisser ces oiseaux entre les mains des responsables de cette situation désastreuse et de laisser ces derniers poursuivre leur activité ? Pourquoi aucune mesure de retrait des canards n’a été prise ?
Au-delà du cas particulier de cet élevage, nous renouvelons notre demande au ministre de l'Agriculture d'un audit généralisé des élevages reproducteurs et couvoirs de la filière foie gras avec publication des rapports d’inspection.
 »

Contacts presse :
Sébastien Arsac :06 17 42 96 84
Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info