Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Nouveau statut des animaux : la promesse d’une révolution

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Le 28/01/2015

L’Assemblée nationale au rendez-vous

La disposition de loi reconnaissant que les animaux sont des êtres sensibles vient d’être définitivement validée par l’Assemblée nationale aujourd’hui, mercredi 28 janvier 2015. Elle avait été rejetée par le Sénat la semaine dernière.
L214 salue ce vote et espère que cette avancée juridique permettra de relancer le débat public sur la place accordée aux animaux dans notre société.

Cette reconnaissance juridique n’aura, pour l’heure, pas de conséquences pratiques sur le traitement des animaux. Ils seront toujours exploités et soumis aux mêmes traitements cruels qu’auparavant. Or, cet amendement devrait conduire d’ores et déjà à interdire les pratiques les plus préjudiciables aux animaux, comme l’élevage des poules pondeuses en batterie, les élevages industriels géants (“1000 vaches”, “250000 poules”, “1000 veaux”, “3000 cochons”), le gavage des palmipèdes, les longs transports d’animaux, l’abattage sans étourdissement, la corrida… La route sera longue !

Brigitte Gothière, porte-parole de l’association, déclare : « Il est plus que temps de prendre au sérieux la sensibilité des animaux et d’en tirer les conséquences sur nos pratiques d’élevage ou de consommation. Nous souhaitons progresser vers un monde sans exploitation où l’on considérerait les animaux comme des habitants de la Terre au même titre que nous et non comme des machines. C’est la promesse d’une révolution. »

Contacts presse :
Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66
Sébastien Arsac : 06 17 42 96 84

image: creative commons / James Nord

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info