Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Des eurodéputés demandent l'interdiction du gavage pour la production de foie gras.

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Conférence anti-foie gras à Bruxelles

« Foie gras : ce que les consommateurs mangent et ce que les producteurs ne diront pas »

Le 17 octobre prochain, plusieurs députés européens de tous bords politiques interviendront contre le foie gras à l'occasion d'une conférence donnée au Parlement européen de Bruxelles aux côtés de cinq associations de protection des animaux*.

Logos des 5 associations de protection animale
pattes de canard en cage de gavage

La mobilisation des eurodéputés et des associations survient en réponse à un événement promotionnel de la filière foie gras annoncé la même semaine au sein du Parlement européen. L'opération de défense du foie gras, à l'initiative de la délégation socialiste française et en présence du ministre délégué à l'Agroalimentaire Guillaume Garot, survient dans un contexte de remise en question croissante du gavage en raison de la souffrance qu'il cause aux animaux.

Quand : 17 octobre, 9h-11h
Où : Parlement européen de Bruxelles, Alterio Spinelli, salle A5G375

Inscriptions : [email protected] (nom, date de naissance et numéro de carte d'identité sont nécessaires pour l'enregistrement)

→ lire le programme de la conférence

→ Photos d'élevages de production de foie gras

Les eurodéputés Nadja Hirsch (ALDE, Allemagne), Andrea Zanoni (ALDE, Italie), Yves Cochet (Greens-EFA, France), Carl Schlyter (Greens/EFA, Suède), Sirpa Pietikäienen (EPP, Finlande), Kartika Liotard (GUE/NGL, Pays-Bas) et David Martin (S&D, Royaume-Uni) marqueront leur désaccord avec le gavage des palmipèdes à l'occasion d'une conférence au cours de laquelle ils appelleront la Commission à légiférer pour l'interdire. Le député Dan Jørgensen (S&D, Danemark) s'exprimera en tant que président de l'Intergroupe parlementaire sur le bien-être des animaux.

députés engagés contre le foie gras

Les cinq associations de protection des animaux présenteront une plainte conjointe contre la France et la Hongrie (1er et 3e producteurs mondiaux) pour non-respect de la réglementation européenne protégeant les canards en élevage. Une Directive établit en effet qu' « aucun animal n'est alimenté ou abreuvé de telle sorte qu'il en résulte des souffrances ou des dommages inutiles ». En outre, malgré leur interdiction depuis le 1er janvier 2011, les cages individuelles en batterie restent largement utilisées en France et en Hongrie, avec la complaisance des autorités nationales.

Contact presse :
Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66
Johanne Mielcarek : +32 493 428 172 (English-speaking)
Sébastien Arsac : 06 17 42 96 84


* Les cinq associations de protection des animaux, soutiens de cette conférence :

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info