Un monde d'alternatives

Poules enfermées dans des cages minuscules, poulets estropiés d’avoir grandi trop vite, truies en stalle contraintes à l’immobilité, canards et oies gavés... les animaux dans les élevages ont généralement des conditions d’existence misérables. Les choix de consommation ne sont pas anodins. Acheter des oeufs de poules élevées en cage, c’est, de fait, condamner des animaux à vivre dans les conditions extrêmes de l’élevage industriel. Acheter du foie gras, c’est, de fait, contraindre un animal au gavage. Nous, consommateurs, devons prendre conscience du pouvoir que nous exerçons par nos actes d’achat.

Éco-bilan animal

Il existe dans le commerce d'innombrables alternatives végétales : fruits, légumes, céréales, légumineuses, oléagineux...

Il est possible ainsi de se nourrir sans faire souffrir grâce à des alternatives sans produits d'origine animale. On peut trouver ces alternatives dans toutes les moyennes et grandes surfaces. Toutefois, les magasins bio sont des lieux particulièrement bien achalandés en alternatives végétales.

En savoir plus sur ces alternatives

Il existe des alternatives à l'élevage intensif où les animaux ont accès à l'extérieur une partie de leur vie : viande bio ou label rouge, oeufs « plein air », label rouge (code "1" sur l'œuf) ou bio (code "0" sur l'oeuf). Il y a une grande différence entre une vie enfermée dans une cage (1 an pour les poules pondeuses de batterie) et une vie avec un accès au plein air.

Les vies de ces animaux sont moins pires que celles de leurs congénères maintenus dans les élevages intensifs, mais elles sont loin d'être idylliques et cette vie se termine aussi dans les abattoirs. Il est important de réduire significativement sa consommation de viande également.

Pour plus d'informations sur les différences entre les élevages standards et les élevages bio, labels, consulter le dossier détaillé réalisé par la PMAF (Protection mondiale des animaux de ferme).

Pour plus d'info sur l'impact de la consommation de produits d'origine animale, consultez viande.info.

Nous, consommateurs, nous pouvons refuser les produits animaux, refuser la viande.
Pour celles et ceux qui ne veulent pas stopper leur consommation de produits animaux, il est déjà important de consommer moins de produits d'origine animale et choisir ceux ne provenant pas d'animaux enfermés en élevages intensifs. Nous pouvons également choisir des produits cosmétiques et ménagers non testés sur les animaux.

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info