Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Truies : machines à produire des porcelets

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Cochettes

Les jeunes truies -ou cochettes- sont élevées en groupe jusqu'à ce qu'elles soient "en production", c'est-à-dire en âge d'être inséminées et de faire des petits, vers 8-9 mois.
Ensuite, elles alternent les séjours en groupe et en stalle individuelle, mais toujours sur caillebotis et dans des bâtiments fermés.

Insémination

Les inséminations sont artificielles. Un verrat ou deux sont parfois gardés sur l'exploitation et leur sperme est prélevé avant d'être inséminé.

Les truies sont gardées en stalle individuelle jusqu'à 4 semaines après l’insémination. Pendant le reste de leur gestation, et jusqu'à une semaine avant mise-bas, elles doivent être placées en groupe (soit pendant 80 jours). Le temps dont elles disposent hors de cages correspond à peu près à la moitié de leur vie en tant que reproductrice.
Cette réglementation doit être mise en oeuvre depuis le 1er janvier 2013. La France n'a pas respecté ses obligations, et fin janvier 2013, environ 280 000 truies étaient encore bloquées en permanence dans des stalles où elles peuvent uniquement se lever ou s'allonger.

Cochettes inséminées

On peut observer les stéréotypies qui conduisent ces femelles à "ronger" les barreaux.

Cochettes inséminées

Mise bas

Les truies donnent naissance en moyenne à 14 porcelets par mise bas.

maternité truies

Elles mettent bas dans des sortes de cages où elles ne peuvent effectuer aucun déplacement sauf se lever ou se coucher. La loi européenne continue d'autoriser ces cages de mise-bas.

maternité truies

La relation que peut nouer la truie avec ses porcelets est fortement limitée.

maternité truies

Les truies sont conduites à l'abattoir ("réformées") à environ 3 ans après avoir donné naissance à 5 portées.

Etat des truies de réforme

Nos enquêtes nous ont parfois amenés aux portes des abattoirs. Certaines truies de réforme présentaient des prolapsus importants (une partie des organes qui sortent par l'orifice anal), des boiteries importantes ou étaient dans l'incapacité de se mouvoir seules.

Retour au dossier principal
En savoir plus sur les conditions d'élevage des porcelets

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info