Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Le foie gras de batterie : gastronomie française garantie

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Une vidéo par jour pour montrer l'envers du décor du salon de l'agriculture

« Notre modèle agricole et alimentaire
est un facteur d’identité dans notre pays. […]
Il doit être aussi un exemple et un modèle pour le monde »1
Bruno Le Maire
.

En France, on ne gave que les mâles. 43 millions de femelles sont donc écartées peu après l'éclosion : broyées, gazées ou parfois expédiées dans les pays de l'Est.

En France, les canards gavés sont maintenus pour 87% d'entre eux dans d'étroites cages individuelles. C'est pourtant interdit dans l'Union européenne depuis le 1er janvier 2011. Mais, en France, le ministère de l'Agriculture étant à la botte des filières, il semble impossible de faire respecter la réglementation.

En France, on gave à la pompe hydraulique ou pneumatique qui en quelques secondes injecte jusqu'à 900g de pâtée dans le jabot des oiseaux.

En France, 1 million de canards meurent en cours de gavage.

En France, on mange le foie de canards malades ayant contracté une stéatose hépatique.

Ailleurs, nombre de pays interdisent le gavage, considéré comme un acte de cruauté envers les animaux.

Peut-on encore faire passer pour une tradition de savoir-vivre une coutume barbare qui consiste à enfoncer dans la gorge d'un animal encagé l'embout d'un entonnoir ou d'une pompe pneumatique ? Peut-on en être fier ?

En savoir plus sur la production de foie gras

En savoir plus sur l'interdiction des cages individuelles

Huitième vidéo de la série de 9 enquêtes de L214 révélées chaque jour tout au long de la tenue du salon.

Voir les autres vidéos


Notes :

  1. « 48e édition du Salon international de l’agriculture », du 19 au 27 février, Agri72, 11 janvier 2011.
Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info