Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

L'actualité européenne des élevages intensifs de lapins

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Après que des associations de protection animale aient mis en lumière les conditions d’élevage des lapins de chair, de grandes surfaces européennes se détournent de la viande de lapins élevés en cage ; l’Autriche interdit l’élevage en cages de batterie. Ci-dessous le détail des avancées obtenues en Suisse, Autriche, Allemagne et Belgique.

Les grandes surfaces suisses stoppent la viande de lapins élevés en cage

Manor, enseigne de grandes surfaces, n'achète plus de lapins en provenance d'Italie depuis mars 2008. Les élevages montrés par les producteurs aux inspecteurs de Manor différaient de ceux filmés directement dans les élevages par l'association suisse KAGfreiland... Manor ne peut pas se tourner vers la France qui a les mêmes modes de production que l'Italie.

Migros, Coop (qui détient Carrefour en Suisse), Spar, Denner, TopCC (alimentaire pour la restauration) ne commercialisent pas ou plus de viande de lapins élevés en cage..

Globus retire de la vente la viande issue des cages en provenance d'Italie et de France suite à la campagne d'information de KAGfreiland et va procéder à des investigations auprès de ses fournisseurs afin de vérifier les conditions d'élevage des lapins.

Rappelons qu'en Suisse, la législation impose 1500 cm2 de surface par lapin (1200 cm2 dans le cas de groupe de plus de 40 lapins). En France, les surfaces usuelles sont de 450 à 550 cm2 par lapin.

L'Autriche interdit l'élevage en cage des lapins

En Autriche, à partir du 1er janvier 2012, les cages seront interdites. L'Autriche est ainsi le premier pays à interdire les cages de batterie pour les lapins élevés pour leur viande. Comment en est-on arrivé là ?

Les conditions de vie des millions de lapins élevés en Autriche étaient catastrophiques, comme elles le sont en France aujourd’hui. L’association Vier Pfoten a enquêté dans les élevages.

En avril 2007, avec les photos et les vidéos, l'association Vier Pfoten a sensibilisé le public autrichien au sort des lapins élevés pour leur viande. Elle a également contacté les grandes surfaces. De nombreux reportages télévisés et des articles de presse ont couvert cette campagne.
Les grandes chaînes de supermarchés Merkur (Rewe) et Adeg ont renoncé à vendre de la viande de lapins maintenus en cage de batterie, convaincus par le dossier et les images de Vier Pfoten. Quelques supermarchés ont même demandé une coopération plus étroite avec Vier Pfoten pour aller plus loin dans la protection des animaux.
A noter que Menil et Metro n'ont pas été sensibles au sort des lapins...

Vier Pfoten a ensuite pris rendez-vous avec les politiques. L'objectif était d'ancrer juridiquement une interdiction des cages. L'ÖVP (Österreichische Volkspartei, parti populaire autrichien) a élaboré un amendement de loi prévoyant, à partir de 2020 seulement, de faibles améliorations pour les lapins sans interdiction des cages.
Vier Pfoten, les écologistes ainsi que le SPÖ (Sozialdemokratisch Partei Österreich, parti social démocrate autrichien) se sont mobilisés pour faire pression afin d'obtenir l'interdiction des cages. Et ils l'ont obtenue le 4 décembre 2007 !
Les points précis de la réglementation seront examinés mi-2008, avec la participation active des associations de protection animale.

Suivez la campagne de Vier Pfoten sur les conditions d'élevage des lapins.

Mobilisation en Allemagne contre les cages de batterie pour les lapins

Une campagne d'information sur les conditions de vie des lapins de chair menée en 2007 par Vier Pfoten a fait chuter les ventes en Allemagne. De grandes chaînes de supermarchés allemandes comme Rewe, Edeka, Tengelmann et Kaiser's ont retiré les lapins issus de cages de leurs rayons.
Été-automne 2007, ces deux chaînes souhaitaient remettre des lapins issus de cage dans leurs rayons. Vier Pfoten les a définitivement convaincus d’y renoncer à l'aide des images tournées par L214 en France.

Mise en place d'un mode d'élevage alternatif en Belgique

En Belgique enfin, les magasins Lidl et Albert Heijn ne vendent plus de viande de lapins élevés en cage depuis septembre 2012. Les enseignes Colruyt et Delhaize proposent, à côté de la viande de lapins élevés en batterie, de la viande de lapin élevé en parcs. Cette importante amélioration fait suite à la campagne de l'association belge GAIA.

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info