Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Foie gras : Alain Ducasse interpellé devant son école de cuisine

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

L214 accueillera les étudiants pour montrer les coulisses du foie gras servi chez Alain Ducasse.

Salles de gavage Ernest Soulard

Ce jeudi 5 décembre, l’association L214 ira à la rencontre des étudiants participant au cours « tout sur le foie gras ! » proposé par l’école de cuisine Alain Ducasse à Paris 16e.

Avec cette école de cuisine, Alain Ducasse se propose de « faire connaître, éprouver, comprendre les coulisses » des plats qui arrivent sur la table. L’association L214 a découvert qu’une partie du foie gras servi sur les tables du Meurice (3 étoiles) et du Jules Verne (Tour Eiffel), deux établissements sous la houlette d’Alain Ducasse, provenait de l’entreprise vendéenne Ernest Soulard. En montrant les images aux étudiants, L214 participera ainsi à faire découvrir les coulisses du foie gras des grands chefs.

« M. Ducasse, approuvez-vous le gavage à la pompe hydraulique des canards en cages de batterie ? » Telle sera la question posée par l’association au grand chef français.

Trois militants en tenue de cuisinier, représentant Joël Robuchon, Gordon Ramsay et Thomas Rode, 3 grands chefs qui ont renoncé au foie gras Ernest Soulard, accueilleront les étudiants. Une body-tv (écran accroché sur un militant) ainsi que d’autres militant-e-s arborant des photos grand format de la production de foie gras en France se posteront également devant l’école de cuisine.

Où : Ecole de cuisine Alain Ducasse, 64 rue du Ranelagh, 75016 PARIS
Quand : jeudi 5 décembre de 8h30 à 9h30 et de 12h30 à 13h30 (entrée et sortie des étudiants)

Contact presse :
Sébastien Arsac : 06 17 42 96 84
Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66


C'est suite à l'enquête publiée par l'association L214, montrant les conditions de gavage dans six élevages de canards sous contrat avec la société Ernest Soulard, que Joël Robuchon a décidé de suspendre sans délai ses relations commerciales avec cette entreprise spécialisée dans la production de foie gras.

Dans ces élevages, les canards sont bloqués nuit et jour dans des cages individuelles métalliques, immobilisés et se blessant en tentant d'effectuer des mouvements. Gavés à la chaîne et à la pompe hydraulique, les animaux peinent à respirer, certains souffrent d'infections ou agonisent. Des cadavres gisent sur le grillage, le plumage maculé de bouillie de maïs.

Gordon Ramsay, célèbre chef britannique, avait pris la même décision le jour même de la révélation de l'enquête.

Suite à l'enquête de L214, Thomas Rode, grand chef danois, a, lui, décidé de retirer totalement le foie gras du menu. Et l'épicerie fine Løgismose, qui distribuait du foie gras aux restaurants danois, a en même temps décidé de rayer le foie gras de son catalogue.

Suite à la diffusion de la vidéo d'enquête, une pétition demandant aux chefs français Joël Robuchon et Alain Ducasse de cesser de servir du foie gras a recueilli plus de 30 000 signatures.

L214 n’a eu, à ce jour, aucune réponse concrète d’Alain Ducasse mais espère qu'il saura, lui aussi, prendre les distances qui s’imposent.

Voir le clip de L214 montrant des images de l'enquête :

Videoclip enquête sur le foie gras Soulard

→ Voir la vidéo d’enquête (5min)

→ Télécharger des photos d’enquête

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info