Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

47% des Français sont favorables à l'interdiction du gavage

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Le 20/12/2014

En Europe, des politiques veulent bannir le foie gras

Selon un sondage OpinionWay pour L214 réalisé en décembre 2014, 47% des personnes interrogées sont favorables à l’interdiction du gavage dans la production de foie gras. Les femmes (56%) et les jeunes (51%) sont même majoritairement favorables à cette interdiction. C'est 3 points de plus par rapport à un précédent sondage réalisé en 2013.

D’autre part, 29% des personnes interrogées déclarent refuser d’acheter du foie gras pour des raisons éthiques liées à la souffrance animale, soit 10 points de plus par rapport à un précédent sondage réalisé en 2009, stable par rapport à 2013.

Conscients de la souffrance provoquée par l'alimentation forcée sur les animaux, 77% des Français préféreraient un foie gras obtenu sans gavage.

→ voir les résultats du sondage

En 2013, la consommation globale de foie gras en France a baissé de 3%, tandis que le volume d'achat par les ménages a chuté de 5,6%. Malgré les fanfaronnades du CIFOG, Il s'agit de la 3e baisse annuelle consécutive.

→ « la consommation française de foie gras des ménages ralentit en 2013 » - Ministère de l'Agriculture

→ « En 2012, production et consommation française de foie gras en repli » - Ministère de l'Agriculture

→ « La consommation marque le pas en 2011 » - Ministère de l'Agriculture

Pour Brigitte Gothière, porte-parole de L214, « Depuis 3 ans, malgré le matraquage publicitaire, la consommation française de foie gras baisse. Le sondage montre que quasiment une personne sur trois refuse d'acheter du foie gras pour des raisons éthiques. Même en France, le nombre de partisans de l'interdiction du gavage progresse ; celle-ci interviendra inélucablement à terme. Le gavage est déjà interdit dans la plupart des pays de l'Union européenne. »

Cette progression de la contestation du gavage en France coïncide avec une condamnation croissante du foie gras même là où on ne l'attendait pas. Ainsi, le ministre danois de l'Agriculture a appelé la Commission européenne à interdire le gavage.

« Je pense que le gavage des oies et des canards, tel qu'il se pratique et sur lequel repose la production de foie gras, relève de la maltraitance animale », a déclaré Dan Jørgensen aux médias danois.

Le 16 décembre, le Président du parlement flamand s'est engagé à ne plus mettre de foie gras au menu du restaurant parlementaire. Cette décision survient quinze jours après la réaction de plusieurs eurodéputés à la présence de foie gras au menu d'un repas offert aux élus par le Parlement européen dans la capitale belge. Plusieurs parlementaires néerlandais, danois, slovènes ou anglais ont écrit au Président du Parlement Martin Schultz pour lui demander de retirer ce plat du menu.

Contact presse :
Sébastien Arsac : 06 17 42 96 84
Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66


De nouvelles images d'enquête tournées en France en 2014

Les nouvelles images filmées dans des salles de gavage de la Maison Mitteault, fournisseur de foie gras d'Anne-Sophie Pic, ont scandalisé l'Angleterre et ammené Heston Blumenthal, chef 3 étoiles au Michelin, à stopper ces relations commerciales avec ce producteur.

Lolita Lempicka appelle à dire non au foie gras sur de nouvelles images tournées par L214 dans différentes salles de gavage du Périgord.

Les images tournées par L214 dans une salle de gavage sous contrat avec le fournisseur de l'Élysée montrent que même sous label foie gras IGP Périgord, le foie gras est issu du gavage industriel à la pâtée et à la pompe hydraulique.

Les éléments marquants de la contestation du foie gras en 2014

En 2014, la contestation internationale contre le foie gras a encore progressé :

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info