Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Gavage protégé en France

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Bannière du verdict du procès du foie gras

Les animaux peuvent souffrir en silence

En février 2014, L’association L214 avait déposé plainte pour sévices graves et maltraitance envers animaux contre la société vendéenne de production de foie gras Ernest Soulard. La plainte s’appuyait sur des images choquantes tournées dans des exploitations fournissant cette société. Le tribunal correctionnel de la Roche-sur-Yon a décidé de relaxer la société Ernest Soulard et condamne L214 aux dépens (frais de justice) pour 5000€. Malgré l’évidence des souffrances animales exposées sur les images et les avis accablants d’experts indépendants, le gavage pratiqué par la société Ernest Soulard* au moment des faits est considéré comme une pratique acceptable en France. L'enquête montrait pourtant des animaux peinant à respirer, souffrant d'infections ou agonisant. Des cadavres gisaient sur le grillage de leurs cages. En période de gavage les mortalités sont multipliées par 9 d’après les chiffres de la filière.

foie gras Ernest Soulard

* Gavage de pâtée de maïs à la pompe hydraulique dans des cages individuelles

Brigitte Gothière, porte-parole de l’association L214 déclare : « Le 28 janvier, une semaine après l'audience du procès, le législateur rajoutait l’article 515-14 au code civil : « Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. ». Il faudra encore du temps pour que cette nouvelle déclaration soit prise au sérieux dans la pratique. Dans les élevages, les animaux sont rétrogradés au rang des choses et toujours considérés comme de vulgaires machines à produire. Quand il s’agit de protéger des intérêts particuliers, les animaux peuvent bien souffrir en silence, ils ne comptent pour rien. L’indifférence des institutions françaises envers les animaux est exaspérante. Le gavage a déjà été condamné dans d’autres pays et il est interdit pour cruauté dans de nombreux États. Ce procès était une première en France, où la contestation du foie gras gagne du terrain. C’est une étape et comme toutes les luttes pour l’émancipation, des intérêts contraires s’opposent aux avancées qui sont pourtant inéluctables. Un jour, en France aussi, on regardera l’alimentation forcée des animaux comme une pratique barbare à ranger au musées des horreurs. Nous allons continuer notre travail de lanceur d’alerte. »

voir les photos de l'enquête

Par ailleurs, L214 a été relaxée dans une autre procédure où était reproché à l’association de légères dégradations liées à la pose présumée d’une caméra dans un des bâtiments de la société Ernest Soulard.

Le gavage est déjà interdit dans de nombreux pays

Le gavage n’est plus toléré que dans 5 pays au sein de l’Union européenne. Il est conditionné par la recherche d’alternatives. Il est également interdit de produire du foie gras en Israël, en Argentine ou bien encore dans l’État de Californie.

Liste des pays où le gavage est interdit

« Les 'besoins de l'agriculture' ne doivent pas systématiquement compter plus que l´intérêt de protéger les animaux » Cour Suprême d´Israël, août 2003.

« le gavage est classé parmi les mauvais traitements ou actes de cruauté […] le gavage des animaux est interdit, quelle que soit l´utilisation ultérieure de l'animal, de ses produits ou de ses organes », décret argentin.

La contestation du gavage est de plus en plus forte

En mars 2015, des associations de protection animale, dont L214, ont remis à la Commission européenne 320 000 signatures de citoyens demandant l’interdiction du gavage, dont près de 80 000 recueillies sur la version française de la pétition sur la plateforme Change.org.
Selon un sondage OpinionWay pour L214 réalisé en décembre 2014, près d’un Français sur deux (47%) est favorable à l’interdiction du gavage dans la production de foie gras. Les femmes (56%) et les jeunes (51%) sont même majoritairement favorables à cette interdiction. C'est 3 points de plus par rapport à un précédent sondage réalisé en 2013.

Le ministre de l’Agriculture du Danemark pour l’interdiction européenne du gavage

En décembre 2014, le ministre de l'Agriculture du Danemark a demandé l'interdiction européenne du gavage : « Je pense que le gavage des oies et des canards, tel qu'il se pratique et sur lequel repose la production de foie gras, relève de la maltraitance animale. C'est quelque chose que nous ne devrions pas avoir en Europe [...] C'est un sujet qui revêt aussi un aspect très culturel - surtout pour les Français. Par conséquent, il n'y a aucun doute qu'il existe une forte opposition à une telle proposition, mais pour moi si personne ne se bat, il n'y a aucune chance de gagner ».

Le foie gras banni du parlement belge

Février 2015, la Chambre des représentants a décidé de bannir le foie gras, que ce soit au cours de réceptions ou au restaurant du Parlement belge.

L'Inde a interdit les importations de foie gras

Dans une note publiée en juillet 2014, le Directorat général du commerce extérieur de l'Inde a interdit l'importation du foie gras, faisant passer son statut de produit "libre" à "prohibé". Cette décision intervient après que l'association Animal Equality a interpellé le gouvernement indien sur les souffrances infligées aux canards et aux oies gavés dans la production de foie gras.

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info