Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Ramassage des poules à Kingersheim : passez votre chemin, il y a rien à voir

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Le ramassage des poules pondeuses survivantes pour l'abattoir s'est déroulé dans l'opacité la plus complète. Visiblement les consignes avaient été données pour agir loin des regards. Les forces de l'ordre bloquaient l'accès au site d'élevage et à l'abattoir, il était donc impossible pour les associations de protection animale de rendre compte des dernières opérations : ramassage, transport et abattage.

Animalsace et L214 publient des images du ramassage prises à la dérobée en quelques minutes à l'arrière d'un des deux bâtiments d'élevage. Elles ne sont pas rassurantes : gestes approximatifs, poules jetées ou chargées sans ménagement, un cadavre de poule visiblement écrasée au passage du chariot élévateur.

Il n'a pas été possible d'avoir un regard même furtif sur les méthodes d'abattage.

Depuis des années, les associations de protection animale réclament l'interdiction de l'élevage des poules pondeuses en batterie. L'entrée en vigueur d'une nouvelle directive pour 2012 est une occasion à saisir pour stopper ce type d'installations absolument incompatibles avec les besoins biologiques de ces oiseaux et qui permettent de les entasser par centaines de milliers dans des bâtiments fermés.

L'agonie de ces poules pondeuses donnera-t-elle un électrochoc à notre société qui transforme les animaux en marchandise ?

Retour aux premiers éléments

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info