Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Courrier au Premier ministre : décret restauration scolaire

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Guide pour les internautes

  • Aller sur le formulaire de contact du Premier ministre : gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire
  • Dans la case « objet » inscrire : abrogation du décret « restauration scolaire ».
  • Dans le menu déroulant « catégorie », choisir « Relayer une pétition ».
  • Indiquer vos coordonnées personnelles.
  • Dans la fenêtre « message », copier le texte ci-dessous ou rédigez un texte personnel demandant l’abrogation de la réglementation « restauration scolaire ».

    Modèle de courrier à adresser au Premier ministre

    Monsieur le Premier ministre,

    Je vous demande d’abroger le décret et l’arrêté « restauration scolaire » du 30 septembre 2011.
    Ces textes constituent une violation de la liberté de conscience, en interdisant aux établissements de proposer une alternative végétarienne au menu standard. De ce fait, les familles végétariennes ou végétaliennes par respect de la vie animale, ou les familles qui refusent la viande en collectivité pour raisons religieuses, voient leurs enfants condamnés à se contenter de repas insuffisants et carencés.
    Par ailleurs, ces textes imposent à tous un modèle alimentaire fondé sur l’hyper consommation de produits d’origine animale (produit d’origine animale obligatoire dans le plat principal de chaque menu, produit laitier obligatoire dans chaque menu), alors que cela n’est pas une nécessité sur le plan nutritionnel.
    Un tel mode de consommation est incompatible avec la protection de l’environnement et le respect du bien-être animal. Il est incompatible avec un partage équitable des ressources au niveau mondial, indispensable pour permettre à l’ensemble des être humains de manger à leur faim.
    En tant que pays respectueux des Droits humains, et en tant que nation soucieuse du développement durable, la France ne saurait maintenir en place une réglementation si manifestement contraire à ses principes et engagements.
    Celle-ci a suscité l’indignation des nombreux signataires étrangers de cette pétition : http://petition.icdv.info

    C’est pourquoi je vous demande d’abroger le décret et l’arrêté régissant la restauration scolaire, et de veiller à ce qu’aucune réglementation semblable ne soit édictée concernant d’autres composantes de la restauration collective (crèches, hôpitaux, prisons, maisons de retraite, portage de repas à domicile…).

    Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma haute considération.

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info