Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Le Calvaire des chevaux en Amérique

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Publié le 13 mars 2014 (dernière mise à jour le 11 juin 2014)
Le calvaire des chevaux en Amérique

L214 s’est associée à Tierschutzbund Zürich (TSB/AWF), Animals Angels’ USA, GAIA, Eyes on Animals pour mener une vaste enquête en 2012, 2013 et 2014 aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Uruguay et en Argentine, principaux pays fournisseurs de viande de cheval des supermarchés français.

Plateforme web commune des associations

Un constat implacable : c’est le cauchemar pour les chevaux en fin de carrière. Considérés comme inutiles ou encombrants, ils sont bradés pour la boucherie.

Et le dernier voyage est un enfer :

  • des chevaux vieux et malades en attente dans d'immenses feedlots, exposés aux rudes conditions climatiques, sans aucun soin,
  • des chevaux épuisés par des transports de plus de 24h, pendant lesquels ils ne reçoivent ni soins, ni eau, ni nourriture,
  • des chevaux tombés à terre dans les bétaillères, piétinés par les autres, - des coups, des morsures, des chocs électriques,
  • des chevaux agonisants abandonnés à même le sol des abattoirs,
  • des chevaux paniqués poussés vers le box d’abattage par des ouvriers brutaux.

Ceux qui ont résisté ont le crâne percuté par un matador à l'abattoir, ils s’écroulent, meurent et beaucoup viennent garnir les rayons des supermarchés en France. Plus de 60% de la viande chevaline importée en France provient du continent américain, soit plus de 9000 tonnes.

Aidez nous à stopper le calvaire des chevaux en signant notre pétition via Change.org pour que la grande distribution cesse de cautionner les maltraitances et la cruauté qui s’exerce sur les chevaux en Amérique.

Complétez cette action en écrivant aux supermarchés commercialisant de la viande de chevaux en provenance des Amériques.

Pour en savoir plus, lire Viande de cheval : nouveau scandale - Enquête en Amérique chez les fournisseurs des supermarchés français.

Voir une version longue de cette enquête (25')

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info