1er maillon de l’élevage intensif

Le calvaire
des poules et des coqs
reproducteurs

Opposons-nous aux nouveaux élevages intensifs !

Déjà  signatures !

    Merci d'avoir signé la pétition !

    Merci !

    Partagez cette enquête pour lui donner le maximum d’impact

    Soutenez le travail d’enquête de L214

    stoppons l'élevage intensif !

    L214 dévoile le calvaire de 7 000 poules et coqs reproducteurs destinés à faire naître les futurs poulets qui partiront à l’engraissement. C’est le premier maillon de la chaîne de l’élevage intensif de poulets.

    Les poules et les coqs sont enfermés pendant un an, ils n’ont jamais accès à l’extérieur.

    Les milliers d’œufs récoltés chaque jour sont envoyés au couvoir JOSSET. Ce dernier produit 1 100 000 poussins de chair par semaine, envoyés ensuite dans les élevages du Grand Ouest de la France.

    Issus d’une souche à croissance rapide, les poules et les coqs peuvent grossir très rapidement. Pour éviter leur surpoids et les maintenir assez longtemps en vie, ces oiseaux sont nourris avec des rations extrêmement limitées.

    Ils sont donc affamés, stressés et frustrés en permanence. Les poules sont fortement déplumées et laissées sans soin. L214 porte plainte pour mauvais traitements.

    L’extension de cet élevage a été autorisée par la préfecture du Morbihan. Opposons-nous aux nouveaux élevages intensifs en France ! Signons la pétition.

    Enfermement

    Les animaux sont enfermés toute leur courte vie, sans jamais avoir accès à l’extérieur.

    Rationnement

    Pour éviter leur surpoids, les animaux sont sévèrement rationnés. Ils souffrent de stress et de faim en permanence.

    Déplumées

    Les poules sont fortement déplumées, signe de très mauvaises conditions de vie.

    Caillebotis et litière sale

    Les animaux vivent sur un sol en plastique et sur une litière saturée d’ammoniac, jamais changée.

    mortalité

    Beaucoup ne survivent pas à ces conditions d’élevage.

    agissons

    Demandons un moratoire sur l’élevage intensif suspendant immédiatement les nouvelles constructions et extensions.

    Les conséquences de cette extension seraient catastrophiques

    L’environnement

    Émissions de gaz à effet de serre, d’ammoniac (gaz précurseur des particules fines), de la production de poussières.

    La santé publique

    Impacts des particules fines, propagation de nouveaux pathogènes...

    La santé financière de l’éleveur

    L’éleveuse doit emprunter 1,8 million d’euros, devenant totalement dépendante du groupe BD France.

    Agir localement contre les projets d'élevages intensifs

    Il est possible d’agir à l’encontre d’un projet d’élevage intensif avant et après que les décisions ne soient rendues. Une multitude de démarches et d’actions peuvent être entreprises. 

    J'agis pour améliorer le sort des animaux !

    Recettes, trucs et astuces en 21 jours pour découvrir comment laisser les animaux hors de nos assiettes.

      Merci de vous être inscrit au Veggie Challenge !

      J'agis pour améliorer le sort des animaux !

      Agir localement contre les projets d'élevages intensifs

      Il est possible d’agir à l’encontre d’un projet d’élevage intensif avant et après que les décisions ne soient rendues.

      Une multitude de démarches et d’actions peuvent être entreprises.

      Et parce qu’il est urgent d’obtenir un moratoire , suspendant immédiatement les nouvelles constructions et extensions d’élevages intensifs, signez notre pétition !

      Recettes, trucs et astuces en 21 jours pour découvrir comment laisser les animaux hors de nos assiettes.

        Merci de vous être inscrit au Veggie Challenge !

        Actualités

        Logo L214
        L214 souhaite que notre société reconnaisse que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition et que leurs intérêts méritent notre considération.

        Association L214 – Éthique & Animaux
        L214.com  Mentions légales

        L214 sur les réseaux sociaux Facebook Twitter Instagram Youtube

        Non à l’installation de nouveaux élevages intensifs en France !


        Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation,

        Madame la Ministre de la Transition écologique,

        Mesdames et Messieurs les parlementaires,

        Nous, citoyennes, citoyens, refusons les élevages intensifs qui enferment et entassent les animaux sans accès à l’extérieur.

        Nous attendons de vous – élus, responsables politiques – que vous adoptiez un moratoire sur l’élevage intensif, suspendant immédiatement les nouvelles constructions et extensions d’élevages intensifs.

        ⏬⏬⏬

        Il s’agit d’une exigence éthique ! Nous ne voulons plus des élevages intensifs et industriels qui confinent les animaux dans des bâtiments fermés, dans des cages, dans des bassins en béton, les forçant à vivre dans une promiscuité extrême.  

        Il s’agit d’une exigence sanitaire et de santé publique ! Nous ne voulons plus des élevages intensifs et industriels qui favorisent l’antibiorésistance et l’émergence de nouveaux agents pathogènes extrêmement dangereux. 

        Il s’agit d’une exigence environnementale ! Nous ne voulons plus des élevages intensifs et industriels non respectueux de l’environnement, fortement émetteurs de gaz à effet de serre, producteurs d’algues vertes et de pluies acides, destructeurs de la biodiversité, acteurs de la déforestation.

        Il s’agit d’une exigence économique et sociale ! Nous ne voulons plus de ce système soutenu par l’argent public, contre l’intérêt général. Un système qui impose des conditions de travail éprouvantes, aliénantes et risquées, et expose les agriculteurs à un risque élevé de suicide.

        Il s’agit d’une exigence de solidarité ! Nous ne voulons plus de ce système qui crée des déséquilibres sociaux et économiques dans de nombreuses régions du monde.

        Il s’agit d’une exigence démocratique ! 88 % des Français sont contre l’élevage intensif et 87 % sont défavorables aux méthodes de production ne laissant aucun accès à l’extérieur aux animaux

        Il s’agit d’une exigence majeure ! Nous appelons les responsables politiques à adopter un moratoire sur l’élevage intensif. Plus aucune nouvelle construction ou extension d’élevage intensif ne doit être autorisée. La suspension doit être immédiate. 

        Doublez votre impact

        Votre don est doublé :
        donnez 1 €, L214 reçoit 2 €* !

        * du 17 au 27 juin