Merci
Intermarché !

Intermarché s'est engagé à éradiquer les pires pratiques d'élevage et d'abattage des poulets.

D'autres enseignes se sont également engagées contre cette cruauté :

Mais ces pratiques continuent à exister en France ...

Entassés par milliers

… Jusqu’à 22 poulets par mètre carré, soit à peine l’espace d’une feuille A4 par oiseau.

CROISSANCE TROP RAPIDE

Sélectionnés génétiquement pour grandir si vite qu’ils peinent à porter leur poids, certains poulets
se déplacent difficilement.

Enfermés à vie

Manque de lumière, d’air pur, de perchoirs… certains ne survivent pas à ces conditions extrêmes.

LITIÈRE pleine DE DÉJECTIONS

Ils vivent à même leurs excréments. Leur litière n’est changée qu’après leur départ à l’abattoir.

VICTIMES DE MALADIES

Troubles respiratoires, lésions de la peau, boiteries, problèmes cardiaques… les souffrances de ces animaux si jeunes sont multiples.

ACCROCHÉS VIVANTS

À l’abattoir, ils sont brutalement accrochés la tête en bas à la chaîne. Il est fréquent que leurs pattes se brisent.

SigneZ le manifeste

CONTRE L'ÉLEVAGE INTENSIF

    Merci d'avoir signé la pétition !

    Chaque année, près de 800 millions de poulets sont tués dans les abattoirs en France. 83 % d’entre eux sont élevés de manière intensive. Entassés dans des bâtiments fermés jusqu’à 22 par m², sélectionnés génétiquement pour grossir rapidement… les poulets souffrent. Problèmes cardiaques et respiratoires, boiteries, fractures, brûlures… de tels traitements pour les animaux, nous n’en voulons plus.

    En tant que consommateurs déterminés à mettre de l’éthique dans nos assiettes, nous refusons d’acheter de la viande de poulet issue d’élevages intensifs et nous nous engageons à diminuer ou à supprimer notre consommation de viande, à l’origine de ce système cruel pour les animaux.

    En tant que citoyens soucieux des animaux, nous agissons pour lutter contre l’élevage intensif et nous demandons à nos élus de prendre sérieusement en compte les intérêts des animaux dans leurs politiques publiques.

    En tant que restaurateurs, responsables des achats ou cuisiniers en restauration collective privée ou publique, nous nous engageons à exclure à terme tout produit issu d’élevages intensifs de nos approvisionnements et à favoriser les alternatives végétales.

     

    En tant que personnalités publiques sincèrement préoccupées par le sort réservé aux animaux d’élevage, nous nous engageons à mettre notre notoriété à leur service en nous engageant publiquement au moins contre les pires formes d’élevage.

     

    En tant que dirigeants d’entreprises de l’agroalimentaire ou directeur d’enseigne de la grande distribution désireux d’adopter une stratégie d’entreprise éthique, nous impulsons une politique proactive visant à diminuer la part des produits issus d’élevages intensifs dans nos approvisionnements et à développer les alternatives végétales.

     

    En tant qu’élus à l’écoute des attentes sociétales vers une plus grande prise en compte des animaux, nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour améliorer leurs conditions d’élevage, de transport et d’abattage au sein des politiques publiques et d’œuvrer au développement des alternatives végétales.

    Merci !

    Partagez cette pétition pour lui donner le maximum d’impact

    Partager sur facebook
    Partager

    Soutenez le travail de L214

    Pour aller plus loin

    Un accompagnement gratuit
    de 21 jours pour végétaliser
    et colorer vos menus !

      Merci de vous être inscrit au Veggie Challenge !

      Le livret de recettes « 7 recettes végétales d’alternatives au poulet »
      disponible sur la boutique de L214

      Logo L214

      L214 souhaite que notre société reconnaisse que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition et que leurs intérêts méritent notre considération.