Situation d'urgence

Dans l'un des plus gros élevages laitiers de Gironde

Novembre 2022 - France

Vaches à l’agonie : demandons la fermeture immédiate de l’élevage

Déjà  signatures !

    En cliquant sur “Signer”, vous acceptez de recevoir des communications de la part de L214 via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données personnelles collectées resteront strictement confidentielles. Vous disposez d'un droit d'accès et de rectification, voir notre page Politique de confidentialité

    Merci d'avoir signé la pétition !

    Merci pour votre signature !

    Augmentez votre impact en faisant en don :

    Actualités

    24 novembre 2022
    Une enquête judiciaire a été ouverte par le procureur.

    Lors du contrôle effectué par les services vétérinaires de la préfecture accompagnés par la gendarmerie, 3 bovins ont été euthanasiés.

    Le groupe laitier Savencia (Cœur de Lion, St Moret, etc.) qui utilise le lait du GAEC La Cabanne a suspendu sa collecte de lait auprès de l’élevage.

    23 novembre 2022
    L214 révèle des images bouleversantes d’un des plus gros élevages laitiers de Gironde.
    Lire notre communiqué de presse  – Voir la galerie photos

    L214 et l’association girondine Ne crin plus rien déposent plainte pour maltraitance.

    L214 interpelle les services vétérinaire de la préfecture de Gironde.

    Association L214 – Éthique & Animaux
    L214.com Mentions légales

    L214 sur les réseaux sociaux Facebook Twitter Instagram Youtube

    Vaches à l’agonie : demandons la fermeture immédiate de l’élevage

    Situation catastrophique dans l’un des plus gros élevages laitiers de Gironde : vaches abandonnées, partiellement ensevelies dans le fumier sans pouvoir s’abreuver, certaines restent dans le froid sous les intempéries, jusqu’à leur mort, animaux vivant dans leurs excréments sans aucun accès au champ, conditions d’hygiène critique (notamment lors de la traite automatique), environnement insalubre… 

    Les pratiques de cet élevage, dont l’un des gérants est adjoint au maire de la commune et président du syndicat du contrôle laitier de Gironde, sont connues de la préfecture depuis plus d’un an, sans qu’aucune évolution n’ait eu lieu. 

    L214 et l’association Ne crin plus rien demandent à la préfète de Gironde la fermeture immédiate de l’établissement, et portent plainte pour maltraitance auprès du tribunal de Libourne.

    Avec nous, demandez à Madame la préfète de Gironde la fermeture de cet élevage.

    Votre mobilisation compte. Merci pour elles.

    Destinataire : Fabienne Buccio, préfète de la région Gironde 

    Doublez votre impact

    Votre don est doublé :
    donnez 1 €, L214 reçoit 2 €* !

    * du 17 au 27 juin