Élevage de poules « au sol »

7 choses à savoir sur les œufs code 2

Demandez aux supermarchés et aux producteurs d'œufs d'agir

Déjà  signatures !

    Merci d'avoir signé la pétition !

    Merci pour votre voix !

    interpellez les producteurs et supermarchés

    Augmentez votre impact :

    L’élevage dit « au sol » pour la production d’œufs est en plein développement. Le nombre de poules détenues dans ces conditions a doublé en quelques années. Aujourd’hui, 6 millions de poules vivent dans des élevages « au sol » en France.

    Chaque élevage peut détenir des dizaines de milliers d’animaux dans des bâtiments sans accès à l’extérieur. Ce mode d’élevage cause d’importantes souffrances aux poules : stress, promiscuité, faible résistance aux maladies, picage ou cannibalisme, absence de soins aux animaux malades ou blessés.

    1.
    99900

    poules peuvent être détenues dans les élevages au sol

    … en bâtiments fermés,  sans accès à l’extérieur.

    2.

    Les poules n'ont pas accès au moindre brin de paille
    (contrairement à ce que suggère l'image de la boîte)

    En réalité, les poules marchent sur du grillage, douloureux pour leurs pattes, quand ce n’est pas sur un sol couvert de déjections.

    3.

    Des centaines de poules meurent chaque année de maladies ou de fractures

    Elles agonisent lentement, sans être soignées.

    4.

    Picage et cannibalisme

    Le stress engendre des comportements de picage entre poules. Des poules se retrouvent presque entièrement déplumées. Cela peut aller jusqu’au cannibalisme.

    5.

    La présence de nids est obligatoire, et pourtant ...

    …  elles n’ont qu’un tapis synthétique derrière quelques lamelles de plastique. Un dispositif loin de répondre aux besoins des poules.

    6.

    Les élevages de poules en cage disparaissent, ce qui est une bonne chose...

    … mais les élevages au sol sont en revanche en plein développement, et détiennent 6 millions de poules en France. Ce chiffre a doublé ces dernières années.

    7.

    Interpellons la grande distribution

    De nombreuses entreprises alimentaires et de nombreux producteurs se sont engagés à abandonner les œufs de poules élevées en cage. Comment ? Simplement grâce à l’action de citoyennes et de citoyens mobilisés contre l’élevage en batterie. Ne nous arrêtons pas en si bon chemin : il faut empêcher le développement des élevages intensifs dits « au sol ».

    Faites entendre votre voix aux supermarchés. Nous avons le pouvoir de rendre le monde meilleur, prenons-le !

    À vous de jouer ! Nous vous conseillons de modifier l’objet du mail qui vous est proposé et de personnaliser son contenu pour préciser vos attentes aux supermarchés.

    Aller plus loin

    Alternatives végétales

    Savoureuses, bluffantes et diversifiées, ces alternatives vegan ravissent les palais.

    Veggie
    Challenge

    21 jours pour découvrir comment laisser les animaux hors de nos assiettes.

    Devenir un cœur battant

    Simple et rapide pour vous, et efficace pour nous permettre de poursuivre notre travail

    Association L214 – Éthique & Animaux
    L214.com  Mentions légales

    L214 sur les réseaux sociaux Facebook Twitter Instagram Youtube

    Stop à l’élevage des poules sans accès extérieur

    Destinataires : 

    Comité national pour la promotion de l’œuf

    Fédération du commerce et de la distribution 

    Au cours des dernières années, face à l’opposition grandissante aux cages, l’ensemble de la grande distribution ainsi que de nombreuses autres entreprises alimentaires se sont engagées à éliminer les œufs de poules en cage (code 3) de leurs approvisionnements.

    Devant cette attente sociétale, la filière de production a entamé une transition vers des systèmes d’élevage hors cage. 

    Cependant, des élevages dits “au sol” et sans accès à l’extérieur voient le jour. Ces élevages intensifs continuent d’enfermer des dizaines de milliers d’animaux dans des bâtiments. Ce modèle ne permet pas de répondre aux besoins comportementaux des poules, comme prendre des bains de terre, nécessaires à leur hygiène. Il cause même d’importantes souffrances aux poules : stress, promiscuité, faible résistance aux maladies, picage ou cannibalisme, absence de soins aux animaux malades ou blessés. 

    87% des Français se déclarent défavorables aux méthodes d’élevage ne laissant aucun accès à l’extérieur aux animaux (sondage YouGov, 2019).  C’est pourquoi je vous demande de vous détourner, en tant que filière de production et fédération de la grande distribution, des élevages n’offrant aucun accès à l’extérieur pour les poules. 

    Vos organisations affichent pour mission la défense des producteurs ou l’intérêt des consommateurs : il en va de votre responsabilité d’éviter la construction de nouveaux élevages qui seront demain aussi réprouvés que les cages le sont aujourd’hui.

    Vos prises de position retiendront toute mon attention.

    Doublez votre impact

    Votre don est doublé :
    donnez 1 €, L214 reçoit 2 €* !

    * du 17 au 27 juin