Roquefort
Souffrance d'origine Garantie

Lire la vidéo

GRÂCE À VOTRE MOBILISATION, L'ABATTOIR ARCADIE SUD-OUEST A MOMENTANÉMENT FERMÉ SES PORTES LE 25 juin 2020.

La face cachée du roquefort

Le roquefort est produit à partir du lait de brebis. Pour produire ce lait, les brebis doivent donner naissance à un ou deux petits chaque année. Ainsi, plus d’un million d’agneaux naissent chaque année pour la production du roquefort. En surnombre, les trois quarts d’entre eux sont envoyés dans des élevages intensifs où ils seront engraissés pour la viande.

Comme c’est le cas dans cet élevage d’Aveyron, la SARL Grimal, une des plus grosses exploitations de France. Les agneaux sont entassés dans des enclos sans accès à l’extérieur. Certains agonisent lentement dans l’élevage et meurent avant d’atteindre 4 mois, âge auquel ils sont envoyés à l’abattoir.

Une partie de ces agneaux est tuée à l’abattoir d’Arcadie Sud-Ouest, près de Rodez. Certains reçoivent des chocs électriques censés les insensibiliser et provoquer une crise cardiaque. Ici, le procédé n’est pas maîtrisé par les employés, si bien que des animaux reçoivent le choc sans être étourdis. D’autres sont égorgés à vif. Les agneaux se voient mourir les uns les autres. Beaucoup sont suspendus encore conscients sur la chaîne d’abattage.

Ces graves infractions avaient déjà été constatées dans un rapport vétérinaire en 2016. Quatre ans plus tard, rien n’a changé. Exigeons la fermeture de cet abattoir.

Roquefort

En France, chaque année, un million d’agneaux naissent dans la filière roquefort. Sans agneaux, les brebis ne produiraient pas de lait.

ENGRAISSEMENT

Les agneaux qui ne sont pas gardés pour remplacer leurs mères sont envoyés dans des élevages intensifs.

BOITERIES

Des agneaux sont malades ou blessés. Certains ont les pattes déformées et peinent à se déplacer.

Mortalité

De nombreux agneaux ne survivent pas à ces conditions de vie et meurent dans l’élevage.

égorgement à vif

Les agneaux sont transportés puis tués à l’abattoir. Ils sont soit électrocutés puis saignés, soit égorgés à vif.

Suspendus conscients

Comme l’avait déjà relevé un rapport vétérinaire de 2016, des agneaux sont suspendus encore conscients sur la chaîne d’abattage.

Un rapport vétérinaire de 2016 accablant

En 2016 déjà, les pratiques de mise à mort des animaux à l’abattoir d’Arcadie Sud-Ouest étaient désastreuses. Une inspection vétérinaire détaillée avait attesté plusieurs « non-conformités majeures ». On peut notamment lire dans le rapport que les animaux voient mourir ceux qui les précèdent en raison d’une « absence de rideau de masquage au poste de mise à mort », et qu’ils sont  « systématiquement hissés conscients ». L’abattoir se voit attribuer la pire évaluation : « non-conformité majeure » pour la mise à mort des animaux !

aucune protection pour LES 3/4 des agneaux « roquefort »

Les agneaux gardés pour remplacer leur mère dans les élevages laitiers ont un accès quotidien au pâturage « en période de disponibilité d’herbe, dès que les conditions climatiques le permettent ». Mais les ¾ des agneaux qui naissent pour la production du roquefort sont envoyés dans des élevages intensifs pour y être engraissés. Ce qui représente plus de 500 000 agneaux chaque année.

Tous ceux-là vont survivre dans des conditions aussi désastreuses que celles montrées dans notre enquête puis être envoyés à l’abattoir. Aucune considération spécifique pour eux dans le cahier des charges de l’appellation d’origine « Roquefort ».

Lire le cahier des charges

En savoir plus sur l’élevage des moutons

SIGNEZ LA PÉTITION

Exigeons la fermeture
immédiate de l'abattoir !

Déjà  signatures !

    Merci d'avoir signé la pétition !

     

    Mobilisons-nous massivement pour demander la fermeture de cet établissement. Nous, citoyennes et citoyens, demandons au ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, et à la préfète de l’Aveyron, Catherine Sarlandie de La Robertie, d’ordonner une fermeture administrative immédiate de l’abattoir Arcadie Sud-Ouest de Rodez.

     

    Les agneaux tués à l’abattoir Arcadie Sud-Ouest meurent dans de grandes souffrances. En 2016, un rapport vétérinaire soulignait déjà que l’établissement présentait de graves dysfonctionnements. Quatre ans plus tard, en 2020, rien n’a changé !

    Les agneaux voient mourir leurs congénères sous leurs yeux. Certains reçoivent des chocs électriques censés les insensibiliser et provoquer une crise cardiaque. Ici, le procédé n’est pas maîtrisé par les employés, si bien que des animaux reçoivent le choc sans être étourdis. D’autres sont saignés à vif sans aucun étourdissement. Beaucoup sont toujours conscients lorsqu’ils sont suspendus sur la chaîne d’abattage.

    Merci !

    Partagez cette enquête pour lui donner le maximum d’impact

    Soutenez le travail d’enquête de L214

    Un accompagnement gratuit
    de 21 jours pour végétaliser
    et colorer vos menus !

      Merci de vous être inscrit au Veggie Challenge !

      Alternatives végétales

      Libérons le monde de la violence des abattoirs, végétalisons notre alimentation.

      Actualités

      26.06.2020

      Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, « salue L214 d’avoir fait cette vidéo » et regrette les carrences de ses propres services. Il confirme que « la suspension sera maintenue tant que les opérateurs n’auront pas corrigé les dysfonctionnements et les non-conformités. » Il déclare : « c’est assez compliqué de surveiller tout cela, nous allons mettre le paquet là-dessus. » Vraiment ?

      On ne peut pas à la fois applaudir le travail des lanceurs d’alerte et dans le même temps organiser leur répression. L214 demande le démantèlement de la cellule Déméter.

      24.06.2020

      Le ministre de l’Agriculture ordonne la fermeture immédiate de la chaîne d’abattage des moutons de l’abattoir Arcadie Sud-Ouest de Rodez. Pour le ministère de l’Agriculture, notre vidéo « montre des pratiques inacceptables avec des manquements graves aux règles de protection animale ». Notre réaction : sans lanceur d’alerte, pas de réaction de l’État.

      24.06.2020

      L214 dévoile une nouvelle enquête sur l’industrie du Roquefort et porte plainte pour sévices graves contre l’abattoir. L214 dépose également un recours en responsabilité contre l’État.

      → Lire le communiqué de presse

      → Lire la revue de presse (plus de 120 articles)

      11.05.2016

      Un rapport vétérinaire constatait déjà plusieurs « non-conformités majeures ».

      Logo L214

      L214 souhaite que notre société reconnaisse que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition et que leurs intérêts méritent notre considération.

      Association L214 – Éthique & Animaux
      L214.com Mentions légales
      L214 sur les réseaux sociaux Facebook Twitter Instagram Youtube