→ visiter d'autres abattoirs
Logo de L214 - Ethique & Animaux

Un établissement sous contrôle

Dans cet abattoir, comme dans tous les autres, la violence est omniprésente, les images sont insoutenables. Cette violence est ici accentuée par des coups et des chocs électriques répétés malgré le contrôle vidéo installé dans cet établissement, la présence des services vétérinaires et un rapport d’inspection qui avait déjà pointé les mêmes dysfonctionnements en avril 2016.

L’instauration du contrôle vidéo dans les abattoirs doit être assortie d’un droit d’accès aux images pour les associations de protection des animaux.

Actus

8 juin 2017 : "Une vidéo dévoile la souffrance des cochons gazés dans les abattoirs" dans Le Monde.

8 juin 2017 : Publication d'un nouvelle vidéo sur le gazage des cochons à l'abattoir de Houdan

17 février 2017 : "Une nouvelle vidéo révèle des actes de maltraitance dans un abattoir de cochon" dans Le Monde.

17 février 2017 : L214 rend publiques les images provenant de l'abattoir de Houdan.

16 février 2017 : "Quand un directeur d'abattoir découvre la vidéo tournée par L214 dans son établissement" sur Envoyé Spécial.

Interpellez les principaux candidats
à l'élection présidentielle

Je souhaite envoyer un email à :

Accédez à votre messagerie

→ {{msCtrl.userMailClient}}

Copiez les destinataires de votre mail :

{{msCtrl.toMailsOnly}}

Copiez l'objet et le message de votre mail ci-dessous :

Objet

{{msCtrl.subject}}

Votre message

{{msCtrl.body}}
(Vous pourrez le modifier dans votre boite email)

ET DANS LES AUTRES ABATTOIRS ?

L214 enquête depuis 2008 sur les élevages et les abattoirs français. Au plus près des animaux, l'association documente leur conditions de vie et de mise à mort. À chacune de ses enquêtes, L214 témoigne de pratiques d'une cruauté routinière révoltantes pour la majorité d'entre nous. Une chose est sûre : les animaux tiennent à la vie et rien ne justifie le traitement qui leur est fait.

Alès Le Vigan Mauléon Mercantour Pézénas Vigeant Limoges Houdan

L214 souhaite que notre société en arrive à reconnaître que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition, et ne permette plus qu’ils soient utilisés comme tels. Ils sont eux aussi des habitants de cette planète et leurs intérêts méritent considération. Découvrir L214
L214

Suivre L214 : s'inscrire à la newsletter