Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Bien-être animal et opinion publique

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Si les animaux sont sensibles - c'est-à-dire capables de ressentir ce qui leur arrive, de souffrir ou de jouir de la vie - il est juste de s'opposer à leur oppression et ce, quel que soit le niveau de préoccupation à leur sujet dans l'opinion publique.
Si de plus l'opinion publique souhaite que la condition des animaux soit améliorée sans que ce soit suivi d'effet, il faut alors conclure à un grave défaut de démocratie.

D'après un sondage pour 60 millions de consommateurs par l'Institut Louis Harris et les chambres d’agriculture à l’occasion du Salon International 2004 de l'Agriculture, 78% des personnes interrogées accordent beaucoup d'importance au bien-être animal dans l'exercice de l'agriculture.

Depuis 1973, la Commission européenne effectue un suivi régulier de l'opinion publique dans les Etats membres. Ce suivi constitue une aide précieuse à la préparation, la décision et l'évaluation de son travail.

Ainsi en 2005, un baromètre sur l'Attitude des consommateurs concernant le bien-être animal a été réalisé sur 25 000 personnes dans l’Union européenne.
D'après cet eurobaromètre, 64% des Français estiment que le bien-être des animaux d’élevage ne reçoit pas assez d’importance. Ce résultat est de 10 points supérieur à la moyenne européenne.
De plus, 57% des consommateurs sont disposés à payer davantage pour des œufs issus d'élevages offrant un meilleur bien-être pour les poules pondeuses.
source : sur le site du secteur Analyse de l'opinion publique de la Commission européenne

Un nouvel eurobaromètre réalisé fin 2006 sur les Attitudes au sujet du bien-être animal rapporte que 62% des européens se disent prêts à changer de magasins pour accéder à des produits plus respectueux du bien-être animal.
source : sur le site du secteur Analyse de l'opinion publique de la Commission européenne

En février 2013, L214 a commandé un sondage réalisé par Opinion Way sur un échantillon représentatif de la population. Il en ressort que 90% des personnes interrogées sont défavorables aux élevages qui concentrent les animaux dans des bâtiments fermés sans leur laisser d'accès à l'extérieur.
Consulter le sondage dans son intégralité

Lecture complémentaire

PMAF
Les consommateurs et le bien-être animal

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info