SOUFFRANCE EN BOITE

Une opportunité nous a permis d'obtenir les images de ces deux élevages situés dans le Finistère. Après quelques recherches, nous avons découvert qu'ils étaient partenaires de la société Hénaff : les cochons issus de ces élevages sont tués et transformés par Hénaff. Loin de l'image d'Épinal que cherche à montrer la marque en présentant des cochons dans l'herbe sur son site internet, la réalité des conditions de vies des cochons y est beaucoup moins glorieuse...

Les animaux ont désespérément besoin de nous, agissons pour eux.

Actus

12 juillet 2017 : La pétition a déjà été signée plus de 67 000 fois

29 juin 2017 : L214 rend publiques les images d'élevages partenaires de la marque de pâté Hénaff

29 juin 2017 : L'association L214 met en cause deux nouveaux élevages de porcs en Bretagne dans Le Parisien

SIGNEZ LA PÉTITION

Exigeons d’Hénaff l’arrêt de l’enfermement des cochons, des cages et des mutilations !

À M. Loïc HENAFF
Président du directoire
Et M. Jean-Jacques HENAFF
Président du conseil de surveillance

Hénaff, célèbre marque bretonne de pâté, a fait de la transparence son principal argument de vente. Pourtant, aucune image d’élevage ne figure dans les communications de la marque, et les rares images affichées sur son site montrent des cochons dans l’herbe...

En réalité, les cochons élevés pour Hénaff ne sortent jamais au grand air. Ils vivent enfermés, sur un sol en béton nu, sans paille ni autre litière. Pour éviter le cannibalisme au sein des enclos surpeuplés, leurs queues sont coupées sans anesthésie peu après leur naissance. De plus, leurs dents sont épointées, et les jeunes mâles castrés à vif. Les mères sont immobilisées une grande partie de leur vie dans des cages si étroites qu’elles ne leur permettent pas de se retourner. Les images révélées par L214, de deux élevages approvisionnant la marque, montrent des cochons à l’agonie dans les couloirs, laissés sans soins. De nombreux cadavres, parfois en état de putréfaction avancée, jonchent également le sol.

Les cochons sont des êtres sensibles et intelligents. Face à ces conditions de vie intolérables, exigeons d’Hénaff l’arrêt de l’enfermement des cochons, du sol en béton, des cages individuelles pour les truies et des mutilations douloureuses aux porcelets.
Lire le texte complet...

Nous sommes 9 Français sur 10 à refuser ce mode d’élevage. Ensemble, signons la pétition !
Merci de votre soutien !

Validation de la signature

    Cette pétition est gérée par Change.org. En signant, vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de Change.org.

    Merci !

    Augmentez significativement votre impact,
    en partageant cette enquête

    ET DANS LES AUTRES ELEVAGES DE COCHONS ?

    Chaque année, près de 25 millions de cochons élevés en France finissent à l’abattoir. 95% d’entre eux naissent et grandissent dans des élevages intensifs, sans accès à l’extérieur, sur du béton, nés de mères enfermées dans des cages dans lesquelles elles ne peuvent se retourner. De nombreuses mutilations sont pratiquées à vif sur les porcelets notamment pour les contraindre à ces conditions de vie extrêmes : coupage de la queue dès la naissance, meulage des dents et castration. Les porcelets les plus faibles, considérés comme peu rentables, sont “claqués” sur une surface dure afin de les éliminer.

    L214 souhaite que notre société en arrive à reconnaître que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition, et ne permette plus qu’ils soient utilisés comme tels. Ils sont eux aussi des habitants de cette planète et leurs intérêts méritent considération. Découvrir L214
    L214