Notre site Recevoir notre lettre Lettres précédentes
Avril : stop aux oeufs de batterie !

En campagne contre l’élevage en cage

Le groupe Avril refuse toujours de s’engager à mettre fin au calvaire des poules pondeuses

La semaine dernière, L214 s’est mobilisée à Rennes pour encourager le groupe Avril, 1er producteur d’œufs en France et dans l’Union européenne, à tourner le dos à l’élevage en cage des poules pondeuses.

Affiche Avril à Rennes

Au programme : une campagne d’affichage public, un rassemblement en centre-ville de Rennes ainsi que devant le siège du groupe Avril, le tout couvert par des médias régionaux sur place.


Nos premières propositions d’affiches dénonçant l’absence d’engagement du groupe Avril ont été refusées par l’afficheur : impossible de nommer l’entreprise. Il a donc fallu faire preuve de créativité pour informer le public du refus d’Avril d’abandonner l’élevage en cage.

Affiche Avril refusée

Tweet FRSEA Bretagne



Pourtant factuelle, cette information rendue publique n’a pas plu à tout le monde…

Certaines affiches ont été vandalisées peu après leur mise en place après que, sur les réseaux sociaux, certains agriculteurs ou responsables de syndicats agricoles aient appelé à commettre des dégradations.

Jeudi 18 avril, des bénévoles de L214 se sont rassemblés place de la République à Rennes, munis de panneaux, de tracts et de pétitions pour encourager le groupe Avril à s’engager pour les animaux.

En voyant les images de nos enquêtes dans des élevages fournissant le groupe Avril, les passants ont été choqués des conditions de vie effroyables des poules et ont appelé Avril à prendre un engagement.

Micro-trottoir Avril

→ Regarder le micro-trottoir réalisé jeudi

L’équipe s’est ensuite rendue au siège breton du groupe industriel à Bruz, près de Rennes, pour manifester.


Levée de boucliers de la filière en soutien à l’élevage en cage

Alors que nous venions porter la voix des 90 % de Français qui souhaitent la fin des cages (sondage YouGov, 2018), la Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles de Bretagne (FRSEA) a appelé au rassemblement et le groupe Avril a invité ses éleveurs partenaires à venir manifester contre L214.

En provoquant ainsi une opposition entre L214 et les éleveurs, la filière tente de détourner le débat de la cruauté de l’élevage en cage.

Jean-Philippe Puig, le PDG du groupe Avril, est sorti de son silence en publiant un communiqué justifiant son immobilisme par des intérêts financiers.

Que dit le groupe Avril ?

Le groupe Avril affirme qu’il est « engagé pour accompagner la transition vers l’œuf alternatif » [œuf hors cage]. En 2016 pourtant, un dirigeant du groupe Avril, Yann Renouvel, affirmait au sujet de la fin programmée de l'élevage en cage : « On ne se met pas au travers d’une tendance, on peut seulement la freiner » et « Nous devons envisager le pire et faire du lobbying auprès de nos élus. Ce n’est pas parce que c’est une tendance de fond qu’elle est bonne. »


Le cauchemar des poules pondeuses doit prendre fin

Rappelons les conditions de vie des poules dans ces élevages : elles sont entassées en nombre à l’intérieur de cages superposées dans de grands hangars. Chaque poule dispose d’à peine la surface d’une feuille A4 pour vivre. La promiscuité les rend agressives : elles se piquent entre elles et se retrouvent déplumées. Certaines ne survivent pas.

Aujourd’hui, grâce au travail de L214 et d’autres associations de défense des animaux, 150 entreprises se sont engagées à tourner le dos à l’élevage en cage. 63 % des poules pondeuses sont encore enfermées dans ces conditions en France, soit 30 millions d’individus. En 2018, à l’occasion de la loi issue des États généraux de l’alimentation, l’Assemblée nationale avait l’opportunité d’interdire cette pratique à l’instar d’autres pays d’Europe comme l’Autriche. Les députés de la majorité ont préféré « faire confiance à la filière ». La responsabilité est donc bien entre les mains des entreprises, avec à sa tête le groupe Avril, leader de l’œuf, qui doit désormais cesser le jeu de la communication et publier un engagement ferme, complet et public pour promettre la fin de ce calvaire pour des millions d’oiseaux.

L214 est toujours aussi mobilisée sur cette campagne majeure. Face au lobby de l’élevage intensif, soyons le lobby citoyen de la défense des animaux. Joignez-vous à nous pour signer la pétition adressée au groupe Avril !

→ Signer la pétition et écrire au groupe Avril

Merci pour elles !

L'équipe de L214

Facebook    Twitter
Propulser notre lettre
Nous aider : Faites un don à L214

Nos campagnes :

Notre site ! Trouver un restaurant où manger vegan ! Vegan Pratique : la recette d'un monde meilleur ! Les positions des politiciens français au sujet des animaux L'impact de la viande sur viande.info Outils éducatifs, animations scolaires et ressources pédagogiques en éthique animale pour l'école et l'enseignement.

Nos réseaux sociaux :

Notre page Facebook ! Suivez-nous de près sur Twitter ! Nos vidéos