L214

Le 09/07/2020

L214 dévoile la provenance brésilienne du poulet de Domino's Pizza

Des élevages intensifs à plus de 8 000 km de la France

Dans cette nouvelle vidéo, L214 rend publique l’origine de viande de poulet utilisée par Domino’s Pizza : le Brésil. Elle dévoile également les conditions standard d'élevage de ces animaux à 8 000 km de la France.

→ Voir la vidéo d'enquête sur Youtube (libre de droits)

→ Télécharger la vidéo d'enquête (libre de droits)

Filmés en caméra cachée, des employés de Domino’s Pizza révèlent l'origine de la viande de poulet utilisée dans les restaurants de l’enseigne pour garnir ses pizzas. Dans les chambres froides d’un autre Domino's, les emballages de viande de poulet confirment l’origine brésilienne du poulet utilisé par Domino’s Pizza. Ces emballages permettent de confirmer que Domino’s s’approvisionne auprès de l’entreprise Seara, filiale du groupe JBS largement impliqué dans la déforestation au Brésil.

Cette vidéo dévoile par ailleurs les conditions d’élevage intensif des poulets au Brésil : les oiseaux vivent entassés dans des hangars, à près de 20 animaux par m2. Certains oiseaux sont difformes à cause d'une sélection génétique visant à maximiser leur vitesse de croissance et peinent à soulever leur propre poids ; d’autres agonisent au sol. Déplumés et souvent malades, de nombreux poulets ne survivent pas à ces conditions d’élevage.

Dans son code de conduite, Domino’s Pizza Enterprises Ltd1 indique pourtant requérir de ses partenaires commerciaux qu'ils s'assurent que tous les animaux entrant dans sa chaîne d'approvisionnement soient traités sans cruauté. Sur son site internet, Domino’s Pizza France met aussi en avant la qualité de ses produits.

Depuis décembre dernier, l’enseigne est sollicitée sur la question de l’élevage intensif par plusieurs associations européennes de défense des animaux : L214 en France mais également GAIA en Belgique et Een Dier Een Vriend aux Pays-Bas demandent à ce que Domino's s'engage à bannir les pires pratiques d’élevage et d’abattage des animaux en adoptant le European Chicken Commitment. En France, L214 demande également à Domino’s Pizza d’inclure une part d’élevage en plein air dans ses approvisionnements.

Plus de 91 % des Français se déclarent défavorables à l’élevage intensif des poulets (sondage IFOP, juin 2018) et la pétition de L214 appelant Domino’s à éradiquer les pires pratiques d’élevage et d’abattage des poulets réunit aujourd’hui plus de 60 000 signatures.

→ Voir la pétition adressée à Domino’s Pizza

Contacts presse :
Raphaëlle Martinez  : 06 99 08 35 05
Hélène Gauche : 07 69 20 21 79

1. Domino’s Pizza Enterprises Ltd est la master franchise australienne qui détient Domino’s Pizza France.

Poulet brésilien : les conséquences écologiques

Au-delà des conditions d’élevage, la crise du coronavirus a remis au centre du débat les questions de souveraineté alimentaire, de nombreuses enseignes réorientant leurs approvisionnements vers des produits nationaux ou européens. Cette enquête pose également la question de la responsabilité environnementale de Domino’s Pizza par rapport aux conséquences écologiques du transport de viande depuis le Brésil. À l’heure où la protection de l’environnement s’impose comme première préoccupation des Français (sondage Ipsos, septembre 2019), les transports de marchandises se placent toujours parmi les activités les plus émettrices de gaz à effet de serre au niveau mondial.

Engagements dans le monde de l’agroalimentaire

Cette nouvelle enquête s’inscrit dans le cadre d’un travail de fond mené par L214 sur le sujet des poulets de chair auprès des acteurs de l’agroalimentaire. Il s’agit en effet d’un sujet d’importance majeure : avec près de 800 millions d’individus tués par an en France, les poulets sont les premiers animaux terrestres impactés par notre système de production alimentaire. Et à ce jour, près de 83 % d’entre eux sont élevés de façon intensive.

De nombreux acteurs de l’agroalimentaire comme Intermarché, Picard, La Mie Câline ou encore Le Pain Quotidien ont déjà pris la décision de bannir les pires pratiques d’élevage intensif de leurs approvisionnements en poulet, en s’engageant publiquement à respecter les critères du European Chicken Commitment, et à garantir un minimum de 20 % de plein air pour leurs approvisionnements en viande de poulet.

→ Entreprises engagées contre les pires pratiques d'élevage des poulets

Contacts presse :
Raphaëlle Martinez  : 06 99 08 35 05
Hélène Gauche : 07 69 20 21 79

À propos de L214

L214 est une association de défense des animaux. Depuis ses débuts en 2008, elle a rendu publiques plus de 100 enquêtes révélant les conditions d'élevage, de transport et d'abattage des animaux. Ces vidéos ont permis de révéler les pratiques routinières et les dysfonctionnements d'une industrie qui considère et traite les animaux comme des marchandises.

Forte de plus de 40 000 membres, suivie par plus de 750 000 personnes sur Facebook, L214 a notamment obtenu l'engagement de plus de 180 entreprises à renoncer aux œufs de poules élevées en cage et aux pires pratiques d'élevage et d'abattage des poulets élevés pour leur chair et la création d’une commission d'enquête parlementaire sur les conditions d'abattage des animaux. Participant activement au débat démocratique, L214 est régulièrement sollicitée par les médias pour son expertise, et revendique l’arrêt de la consommation des animaux et des autres pratiques qui leur nuisent.

Nos sites internet :

Notre site ! Trouver un restaurant où manger vegan ! Vegan Pratique : la recette d'un monde meilleur ! IMaginer les PROpositions VÉgétales de Demain Les positions des politiciens français au sujet des animaux L'impact de la viande sur viande.info Outils éducatifs, animations scolaires et ressources pédagogiques en éthique animale pour l'école et l'enseignement.

Nos réseaux sociaux :

Notre page Facebook ! Suivez-nous de près sur Twitter ! Nos vidéos