Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
 
→ menu : parcourir le site ←
Les campagnes L214
Enquêtes L214
 

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 

Actualités

Nouvelle enquête chez Aqualande, leader de l’élevage de truites

truite aqualande

L214 révèle des images exclusives tournées dans plusieurs piscicultures et un abattoir du Sud-Ouest appartenant au groupe français Aqualande, le leader européen de l’élevage de truites. Entassement, blessures, infections, manque d’oxygène, eau sale... La liste des maux dont souffrent les poissons est longue.

Voir l'enquête et agir pour les poissons

Lire le communiqué de presse

Une nouvelle enquête montre l’horreur d’un abattoir espagnol

Dans une vidéo rendue publique le 14 novembre 2018, l’association espagnole Equalia dévoile les souffrances endurées par des agneaux dans un abattoir de la région de Castille-et-León (nord-ouest de l’Espagne).

Une nouvelle enquête montre l’horreur d’un abattoir espagnol

Journée mondiale contre le foie gras : le gavage sérieusement remis en question

Nouveau sondage : 40 % des Français refusent d'acheterdu foie gras pour des raisons éthiques liées à la souffrance animale et 60 % sont favorables à l’interdiction du gavage des canards et des oies.

Fermeture temporaire de l’abattoir du Boischaut

Suite à notre enquête dans l’abattoir du Boischaut (Indre), le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation condamne des « pratiques inacceptables ». Il demande au Préfet de « suspendre immédiatement » l’activité de l’abattoir et exige une enquête administrative. Il faudra dépasser le cas particulier.

Voir l'enquête

Lire notre communiqué de presse

Nouvelle enquête dans un abattoir de l’Indre : des pratiques cruelles

Nouvelle enquête : abattoir communal du Boischaut, dans l’Indre : les images, difficilement soutenables, ont été tournées fin août et début septembre 2018 et révèlent de nombreuses violations de la loi encadrant les conditions de mise à mort des animaux. L214 porte plainte auprès du procureur de la République de Châteauroux pour maltraitance et sévices graves. Par ailleurs, les règles élémentaires en matière d’hygiène ne sont pas respectées. L’association demande à la préfecture la fermeture immédiate de l’établissement.

Voir l'enquête et signer la pétition

Lire le communiqué de presse

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info