Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs
→ menu : parcourir le site ←

Elior n'utilisera plus d'œufs de poules en cage, partout dans le monde

Partager / Diffuser cette page

Plus de partage
 
Communiqué de presse L214 - Éthique & Animaux



Plusieurs ONG de défense animale ont conduit le leader français de la restauration collective à prendre parti contre l’élevage en cage

Le groupe français Elior, qui compte parmi les premières entreprises de restauration collective dans le monde, s’engage à éliminer les œufs de poules en cage de sa chaîne mondiale d'approvisionnement d’ici 2025.

La décision d’Elior fait suite au dialogue entamé avec The Humane League et L214, associations membres de la coalition internationale Open Wing Alliance. La nouvelle politique d’Elior s’appliquera à tous les œufs utilisés sur les 18 600 sites gérés par Elior dans 15 pays du monde, dans les secteurs de la restauration d’entreprise, de la santé, de l’éducation ou encore sur les lieux de transit (gares, autoroutes, etc.).

Pour Aaron Ross, directeur des campagnes de The Humane League, “l’engagement d’Elior à ne plus recourrir à un système d’élevage cruel tel que les cages est un pas important dans la bonne direction pour renforcer la protection des animaux en élevage. Nous poursuivons nos efforts pour étendre le mouvement partout dans le monde, et l’engagement d’Elior conduira certainement d’autres sociétés à s’engager elles aussi.”

Leader de la restauration collective en France, et opérant également aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie et en Amérique latine, Elior sert 4 millions de repas par jour. La multinationale assure entre autres le service de restauration de nombreux sites touristiques comme Le Louvre ou le Musée du Vatican, ou encore la Tour Montparnasse.

Pour Brigitte Gothière, porte-parole de L214 : “Quand le leader de la restauration collective en France fait une croix sur les œufs de poules en cage, on sait que la fin est proche pour l'élevage des poules en cages de batterie. La décision d'Elior est le signe que la condition des animaux devient un enjeu éthique sérieux au sein de notre société.”

L’engagement pris par Elior ce jour fait suite à un dialogue établi en septembre 2016 avec The Humane League et L214. Cette prise de position marque une nouvelle avancée vers l’élimination des cages dans le monde, et met au défi l’ensemble du secteur agroalimentaire d’entamer des démarches similaires. Pour The Humane League et L214, l’annonce d’Elior donnera une impulsion supplémentaire à un mouvement international qui s’amorce et ouvre la voie à une généralisation de l'abandon des œufs de poules en cage dans l’industrie.

L’engagement d’Elior survient peu de temps après que The Humane League, L214 et les associations de la coalition Open Wing Alliance ont convaincu d’autres leaders de la restauration collective comme Compass Group ou Sodexo, mais aussi des acteurs majeurs de la grande distribution comme Aldi et Lidl ou la chaîne hôtelière InterContinental Hotels Group, de mettre en place un plan d’abandon des œufs de poules élevées en cages. En France, l’action de L214 a convaincu Monoprix, les supermarchés Colruyt, Novotel ou encore Michel & Augustin de faire une croix sur les œufs de poules élevées en cage.

Pictogramme : lettre protection animale Nous suivre
Recevez notre lettre d'info